Annuler

Métier : Chef·fe de projet sites et sols pollués

Devenir Chef·fe de projet sites et sols pollués (formation, salaire...)

21 juin

Le·a chef·fe de projet sites et sols pollués travaille sur des sites industriels ayant potentiellement entraîné une pollution des sols et des eaux souterraines par leur activité.

Chef·fe de projet sites et sols pollués

Définition générale :

Le·a chef·fe de projet sites et sols pollués travaille sur des sites industriels ayant potentiellement entraîné une pollution des sols et des eaux souterraines par leur activité.

Compétences :

- Connaissances multidisciplinaires requises (géologie, hydrologie, évaluation des risques sanitaires, techniques de dépollution),
- Maîtrise de la réglementation en vigueur.

Activités :

Il ou elle est amené·e à étudier les données historiques du site, à les croiser avec les prélèvements faits sur le terrain pour déterminer les risques sanitaires et l'impact sur l'environnement. Il ou elle réalise donc un diagnostic complet et propose une solution de dépollution adaptée. Il ou elle pilote ensuite les travaux et veille au respect du cahier des charges.

Qualités :

- Capacité d'analyse,
- Aptitude à coordonner,
- Rigueur,
- Ténacité.

Formation recommandée :

Une formation initiale tournée vers l'étude des sols et de l'environnement suivie d'un master universitaire en environnement des milieux contaminés ou une école d'ingénieur avec spécialisation en techniques de l'environnement.

Salaire :

Entre 2 500 et 3 000 € brut / mois pour un·e débutant·e et entre 4 000 et 6 500 € brut / mois pour un·e confirmé·e

Environnement :

En bureau d'études ou en entreprise de dépollution.

Chef·fe de projet sites et sols pollués