Annuler

Métier : Chef·fe de projet biodiversité

Devenir Chef·fe de projet biodiversité (formation, salaire...)

28 juin

Le·a chef·fe de projet biodiversité est chargé·e de minimiser l'impact de grands chantiers sur l'environnement.

Chef·fe de projet biodiversité

Définition générale :

Le·a chef·fe de projet biodiversité est chargé·e de minimiser l'impact de grands chantiers sur l'environnement. En collaboration avec des spécialistes, il ou elle va rechercher les caractéristiques de l'écosystème présent sur le site de construction et tenter d'adapter cette dernière pour que l'impact sur la faune et la flore soit amoindri. Préservation d'espèces, mais aussi de certains végétaux, le·a chef·fe de projet biodiversité établit donc un diagnostic et propose des solutions concrètes aux problématiques posées par les travaux.

Compétences :

- Connaissances en écologie, environnement (faune et flore),
- Connaissances en droit, législation environnementale et construction.

Activités :

- Aller sur le terrain, étudier et faire des prélèvements pour définir l'écosystème du site,
- Dégager des problématiques engendrées par la construction, et trouver des solutions,
- Organiser des réunions avec les différents acteurs du chantier pour exposer les problématiques et discuter des solutions envisageables,
- Rédiger des rapports pour rendre compte des préconisations et actions à mettre en place pour résoudre les problèmes.

Qualités :

- Être rigoureux·euse,
- Pragmatique,
- Soucieux·ieuse de l'environnement.

Formation :

- Master Environnement et gestion de la biodiversité, sciences de la biodiversité et écologie, gestion et évolution de la biodiversité, gestion durable de l'environnement et aménagement,
- Diplôme d'ingénieur agronome avec spécialité environnement.

Salaire :

Le salaire se situe entre 2 000 et 2 900 € brut / mois. Cependant, le salaire varie en fonction du lieu d'exercice et de l'expérience.

Environnement :

Le·a chef·fe de projet biodiversité partage son temps entre le terrain, où il ou elle étudie l'écosystème et le bureau où il ou elle rédige ses rapports. Il ou elle peut travailler pour un bureau d'études, l'administration (comme la Direction Régionale de l'Environnement de l'Aménagement et du Logement), pour des entreprises du BTP ou encore des parcs publics.

Chef·fe de projet biodiversité