Annuler

Métier : Régisseur·euse général·e

Devenir Régisseur·euse général·e (formation, salaire...)

17 juin

Le·a régisseur général·a est garant·e de la faisabilité technique d'un événement tout au long du processus de création.

Régisseur·euse général·e

Définition :

C'est le·a régisseur·euse général·e qui est garant de la faisabilité technique d'un événement tout au long du processus de création. Il ou elle gère toute l’organisation logistique et technique d’un tournage.

Compétences nécessaires :

Le·a régisseur·euse doit avoir une connaissance parfaite de son milieu ainsi que des connaissances techniques (en son, multimédia, lumière, décors). Il ou elle doit également savoir lire un plan et, afin de respecter les contraintes réglementaires et administratives, il ou elle doit connaître la législation (sécurité, assurances, obligations réglementaires) du pays dans lequel les projet sont réalisés.

Activités :

Il ou elle encadre et coordonne le travail des techniciens et est garant·e de la qualité et des délais de livraison. Le·a régisseur·euse général·e intervient et prend les décisions lors d'un imprévu technique. Enfin, il ou elle = sécurise les lieux et applique les procédures de sécurité en vigueur.

Qualités :

- Prise d'initiative,
- Anticipation,
- Réactivité face à l'imprévu,
- Organisation,
- Sens du contact.

Formation :

À partir de Bac +2. Il existe de nombreuses formations. Notamment le diplôme de formation spécifique à la régie production ou des formations par alternance à la régie spécialisée du spectacle, un diplôme des métiers d'art (DMA) régie de spectacles, option lumière (Bac +2). 

Enfin une solide expérience dans le milieu du spectacle considérée comme la meilleure des formations (minimum 5 ans) est également nécessaire.

Salaire :

Environ 2 200 € brut / mois.

Environnement :

Le·a régisseur·euse évolue sur les lieux de l'événement (salle de concert, salle de réception).

Régisseur·euse général·e