Vous recherchez...

Dossier : Les métiers de la sécurité.

Les métiers de la sécurité.

Les métiers de la sécurité.

Dans une période où l'insécurité devient l'un des thèmes récurrent des campagnes électorales, et donc l'une des préoccupations principales des Français, assurer la sécurité des biens et des personnes est devenu un métier d'avenir. Secteur riche, il constitue un vivier d'emplois à saisir.

Ces métiers se divisent en deux secteurs :

• La sécurité privée.

Aujourd'hui, ce secteur compte 160 000 professionnels répartis dans 4000 entreprises qui assurent aussi bien la sécurité incendie des sites industriels, la sécurité des zones aéroportuaires que celles des banques, des industries, des bâtiments publics, des centres commerciaux ou encore le contrôle d'accès des musées ou la télésurveillance.
La sécurité privée voit évoluer de plus en plus son champ d'activité et la technicité de ses métiers. Pourtant, le secteur peine à recruter un personnel qualifié. Entre l'agent de surveillance, le maître chien ou encore l'agent de protection rapprochée, il existe de nombreux métiers spécialisés pour les amateurs d'action et de sensations.

Dans le secteur de la surveillance humaine, les métiers de la sécurité disposent désormais d'un vrai statut social et professionnel, et permettent d'envisager de véritables perspectives de carrière.
De plus, 100 000 nouveaux postes devraient être créés d'ici à 2015. Telles sont les perspectives de recrutement affichées par le secteur de la sécurité privée qui recherche avant tout des agents de sécurité et de surveillance. Mais pour répondre à la demande, il faut attirer de nouveaux profils et offrir de réelles perspectives de carrières.
Toutes les fonctions sont recherchées, les besoins en renouvellement ou le renforcement de l'encadrement offrent des opportunités d'évolution sociale, professionnelle et personnelle.

• La sécurité civile.

On retrouve deux types d'agents au sein de la Protection civile : le professionnel et le volontaire. Il existe également des officiers de la Protection civile.

L'agent de la Protection civile regroupe tous les métiers qui ont pour but d'assurer la protection de la population : du gardien de la paix à l'ambulancier.
Ils ont pour mission de secourir les personnes et de protéger les biens en tous temps, lors d'événements calamiteux (tempêtes, tornades, ouragans, tremblements de terre...), de catastrophes (chute d'un avion, accident de train, échappement d'un nuage de gaz toxique, explosion d'une installation à risque...) et de sinistres (accident routier nécessitant des moyens spéciaux de dépannage ou de levage, glissement de terrain...).

L'agent intervient également sur demande des autorités locales lors de grands incendies pour renforcer les services incendie dans la lutte contre le feu ou dans l'approvisionnement en eau, c'est le cas des pompiers. Il peut effectuer des travaux logistiques comme la mise en place de moyens de communication et de matériel pour centres de crise et postes de commandement, le déploiement de matériel médical, la recherche de personnes disparues, de faire respecter l'ordre public, de surveiller une catégorie de personnes ou d'intervenir en cas de catastrophe (incendie, pollution chimique...). La prévention est aussi une mission importante, elle comprend la mise en place des mesures pour éviter les accidents, les dégâts…
Le ravitaillement en eau, les étançonnements et sauvetages lors d'inondations, d'éboulements ou de tremblements de terre, l'évacuation des personnes et des biens et des travaux de sauvetage subaquatiques peuvent également faire partie des autres tâches de l'agent de Protection civile.

Il s'agit de métiers d'action, où l'on travaille à l'extérieur, sur le terrain ; mais certains métiers plus administratifs comme inspecteur de police, sont la majeure partie du temps confinés au bureau. Le travail s'effectue généralement en équipe et les contacts sont nombreux aussi bien avec la hiérarchie qu'avec la population ou les élus. Les horaires sont irréguliers (nuits, week-ends, permanences...), ce qui nécessite d'être disponible 24h/24h. Le port d'un uniforme est obligatoire, parfois associé au port d'arme et à des vêtements de protection spécifiques (ex : pompier/pompière). On peut travailler dans un établissement pénitentiaire, dans un commissariat, dans une caserne… Les professionnels étant souvent confrontés à la violence et à l'agressivité, ils courent donc certains risques. Les déplacements sont nombreux.
Pour exercer ces métiers, l'organisation, le bon sens et la logique sont nécessaires mais il faut aussi avoir des qualités humaines et relationnelles importantes (écoute, compréhension). Il faut pouvoir garder son sang-froid face aux provocations et lors de conflits. La rigueur, la stabilité émotionnelle, le sens des responsabilités et une bonne résistance physique sont des atouts.

Ces professions nécessitent de pouvoir diriger une équipe, de secourir les personnes (ex : ambulancier), de prendre les mesures qui s'imposent en cas d'infraction, d'accident, d'incendie… Il s'agit également de pouvoir rédiger des rapports et comptes rendus d'une situation, de respecter la déontologie et les règles en vigueur.