Vous recherchez...

Dossier : Les nouveaux métiers du bien-être

Les nouveaux métiers du bien-être
Salons de massage, centres de remise en forme, spas… De véritables temples dédiés au bien-être fleurissent dans toutes les grandes villes de France. Les services proposés aux clients deviennent de plus en plus complets, et complexes ! Zoom sur quelques-uns de ces métiers du bien-être.

Le monde du bien-être regroupe une gamme très large de métiers. Acupuncteur , coach de vie ou masseur sont des professions très distinctes les unes des autres qui ne cessent de se développer. Elles nécessitent donc des formations de plus en plus spécialisées. Toutefois, comme ces métiers sont relativement récents, ils ne sont pas tous reconnus par des diplômes d'Etat bien spécifiques.

Si vous êtes intéressé par une formation, la prudence est donc de mise. N'hésitez pas, par exemple, à contacter la fédération de praticiens du métier choisi, qui saura vous mettre en garde contre d'éventuels charlatans. Pour commencer, rendez-vous dans un centre d'orientation près de chez vous, où un conseiller saura vous renseigner.

En quelques années seulement, le pilates est devenu le sport favori des stars d'Hollywood. Cette technique de gymnastique fait aujourd'hui fureur en France, car elle combine travail des muscles et détente. Mais pour éviter les blessures, la présence d'un professionnel est requise. Du coup, les professeurs de pilates sont très demandés ! Deux inconvénients cependant : il n'existe pas encore de diplôme officiel et les formations spécialisées restent très chères (6 000 euros environ).

D'inspiration indienne, l'ayurvéda (autrement dit, la médecine ayurvédique) est une méthode de massage devenue incontournable dans les spas. Les traitements ayurvédiques sont entièrement personnalisés, d'où la nécessité de se former au vocabulaire et aux pratiques de cet art du toucher. Deux options s'offrent à vous. Vous pouvez suivre une formation esthétique classique, un CAP ou un BTS par exemple, comprenant l'option « techniques du monde ». Si vos finances vous le permettent, vous pouvez tout aussi bien investir dans une formation spécialisée comme celle du centre Tapovan, à Paris.

On appelle hydrothérapie l'utilisation de l'eau sous toutes ses formes, pour soigner et améliorer le bien-être. Par définition, l'hydrothérapeute est en charge des bains d'algues, des douches thérapeutiques, des enveloppements ou des hydro-massages par exemple. Leur savoir-faire est extrêmement prisé, essentiellement dans les stations thermales. Les hydrothérapeutes représentent en effet plus 70 % des effectifs dans ce secteur. D'ailleurs, ils n'ont pas de mal à trouver du travail puisque la France compte à elle seule plus d'une centaine de stations thermales sur son territoire.

Nouveau lieu de détente et de relaxation, le spa s'affiche aujourd'hui comme un espace privilégié, où, comme dans l'hôtellerie, la qualité du service est primordiale et repose sur trois métiers clairement identifiés. Pour commencer, l'accueil est pris en charge par une hôtesse. Elle doit être souriante et enjouée avec les visiteurs, et être capable de répondre au téléphone sans négliger la personne qui vient de pénétrer dans l'établissement. Enfin, elle connaît bien sûr sur le bout des doigts toutes les prestations proposées. Le manager du spa doit quant à lui concilier la tenue des plannings, l'approvisionnement des stocks, la gestion des clients, la cohésion des équipes ou encore la conception de nouvelles idées de soin. Enfin, plusieurs spécialistes travaillent au sein du spa et réalisent les soins auprès des clients.