Vous recherchez...

Dossier : Les métiers émergents de la santé

Les métiers émergents de la santé
D'après les estimations de l'INSEE, en 2050, en France, plus de 18 millions de personnes auront plus de 65 ans et la population des plus de 85 ans aura augmenté de 288 % ! L'allongement considérable de la durée de vie et le vieillissement croissant de la population engendrent de nouveaux besoins.

Comme l'explique Joël Riou, directeur du Salon des métiers du grand âge et de la revue Géroscopie, « le vieillissement de la population va créer de l'emploi. On estime que 400 000 postes seront à pourvoir dans les sept prochaines années. » D'ailleurs, le secteur hospitalier recrute d'ores et déjà pour faire face aux nombreux départs en retraite de son personnel. En effet, un directeur d'établissement sur deux partira d'ici à 2015. Plus de 200 000 postes sont ainsi à pourvoir dans les années à venir. Les opportunités seront d'autant plus importantes que la fonction publique hospitalière propose une véritable diversité de métiers (aides-soignants, ambulanciers, infirmiers, sages-femmes...).

Toutefois, l'allongement de la durée de vie s'accompagne fréquemment d'une augmentation des maladies chroniques et d'une hausse du nombre de personnes âgées dépendantes. Ainsi, de nombreux postes sont à pourvoir dans les maisons de retraites et de manière plus générale dans les Etablissements d'Hébergement des Personnes Agées Dépendantes (EHPAD). Les maisons de retraite sont notamment amenées à créer des emplois liés la dépendance et à l'animation pour que les résidents ne se sentent pas isolés. Ainsi, les postes de coachs pour quatrième âge tendent à se développer dans de nombreux établissements. De la même manière, on peut d'ores et déjà voir apparaître de plus en plus d'ergothérapeutes, de gérontologues et de médecins coordinateurs qui n'étaient pas aussi nombreux jusqu'alors.

Les entreprises, les industries et les laboratoires vont ainsi avoir besoin de renfort et sont d'ores et déjà à la recherche de nouveaux collaborateurs. En effet, grâce à l'amélioration de la prise en charge des malades, les ventes de médicaments et de technologies médicales ne cessent d'augmenter. Or, une meilleure satisfaction des besoins médicaux entraîne inévitablement la création d'emplois dans de nombreux domaines tels que la recherche, la production ou encore la commercialisation.

D'ailleurs, pour faire face à la concurrence des entreprises pharmaceutiques étrangères, l'industrie du médicament s'efforce de mettre en place de nouvelles méthodes de recherches comme, par exemple, le développement des biotechnologies. Ainsi, des métiers innovants font petit à petit leur apparition dans le paysage médical. De manière générale, on observe que les entreprises du médicament cherchent avant tout à redynamiser l'innovation, notamment en élaborant de nouveaux médicaments, toujours plus performants.

Pour finir, le vieillissement de la population n'est pas l'unique moteur de la création d'emplois dans le secteur. En effet, depuis quelques années maintenant, l'obésité est devenue un problème de santé publique. D'ailleurs, on estime qu'un Français sur cinq sera obèse en 2020. Autant dire que tous les nutritionnistes et les diététiciens ont encore un bel avenir ! De la même manière, l'ensemble des métiers lié à la lutte contre le stress connaît actuellement un véritable succès. En effet, à l'heure où 76 % des cadres en entreprise se déclarent stressés, les tentatives de suicide, les arrêts maladie et toutes les autres manifestations du burn-out se multiplient. Or, de nombreux spécialistes, l'ergonome, le psychologue social ou encore le toxicologue par exemple, peuvent venir en aide à ces salariés stressés.