Vous recherchez...

Dossier : Les métiers de l’aménagement du territoire

Les métiers de l’aménagement du territoire
De nombreux professionnels vouent leur carrière à la préservation et l’amélioration de notre cadre de vie en aménageant notre territoire. Ce sont eux qui dessinent nos paysages, qui optimisent les espaces tout en veillant à notre sécurité et à celle de notre nature, en prévenant les dangers. Ils contribuent aussi à développer de manière durable les réseaux de transports urbains et les villes, les départements ou les entreprises ont besoin de conseils dans ces projets. Des missions remplies par des hommes tels que les conseillers environnement ou les juristes spécialisés. L’aménagement du territoire est un domaine très vaste qui regroupe un panel de compétences variées. Depuis quelques années, on compte une panoplie de plus d’une cinquantaine de métiers différents liés à ce domaine, demandant des capacités en économie, sociologie, urbanisme, paysagisme, architecture ou génie civile.

Les formations de nature scientifique et technique, préparant à ce domaine sont présentes dans tous les pôles universitaires français, avec une grande diversité d'options et de niveaux d'études. Il y a des licences professionnelles en « Aménagement du territoire et urbanisme » et des Master possédant une spécialité comme « Conception de produits touristiques » à Grenoble ou « Aménagement durable et géomatique » à Lille. Certaines universités ou écoles (Polytechnique Tours, INSA Rennes, ENTPE Paris) proposent des formations sanctionnées par un diplôme d'ingénieur (BAC +5). Pour ceux qui veulent continuer les études, plusieurs universités comme à Lyon ou Saint-Etienne et des établissements de l'enseignement agricole supérieur, proposent des cursus de doctorat. Enfin pour les métiers dans la fonction publique, l'Etat dispose d’un concours et d'une formation (Ecole de Chaillot et Ecole des Ponts et Chaussées) d'urbanisme et aménagement pour devenir urbaniste de l'Etat. Les formations permettant d’accéder aux métiers de l’aménagement du territoire sont donc accessibles partout, avec des débouchés très variés.

Le métier d'aménageur du territoire se voue à accompagner les évolutions économiques et sociales. Il prévient également pour éviter les déséquilibres à venir. Les divers problèmes (le développement de projets urbains ou la gestion de l’énergie) rencontrés au fil du temps poussent les aménageurs à devenir pluridisciplinaires avec une vision d’ensemble sur tous les domaines. Il peut donc travailler pour des grandes entreprises comme Bouygues ou Veolia ou pour des cabinets d’études, des services de l’Etat voire des collectivités locales.

De son côté, l’urbaniste travaille avec des élus, des sociologues, des géographes ou des conseillers pour élaborer des politiques d’aménagement. Il élabore aussi des programmes pour l’amélioration du cadre de vie des habitants comme le développement ou la rénovation d’un quartier. Il peut aussi gérer des problèmes urbains comme ceux des transports, faire installer des éclairages. Afin d’y parvenir, il étudie tous les aspects d’un projet et collecte des données démographiques et socio-économiques, analyse l’état du quartier et la faisabilité pour rechercher les meilleures solutions. Généralement, les urbanistes ont fait des études de géographie, d’architecture ou d’ingénieur complétées par un troisième cycle en aménagement et urbanisme. La spécialisation en urbanisme se fait à partir du Master.

Le paysagiste intervient dans un projet de construction ou de réhabilitation d’un quartier pour créer un ensemble harmonieux tout en respectant le site où auront lieu les nouvelles constructions. Il conçoit aussi l’aménagement des jardins publics ou privés et suit la réalisation des chantiers. Il est donc à l’origine d’un projet d’aménagement ou de transformation du paysage et son travail demeure essentiel jusqu’au bout. Pour atteindre ce poste, il existe plusieurs grandes écoles comme l’Ecole nationale d’ingénieur de l’horticulture et du paysage d’Angers qui délivre un diplôme d’ingénieur-paysagiste ou l’Ecole nationale supérieure du paysage de Versailles qui prépare à l'obtention du diplôme le plus reconnu, le titre de paysagiste diplômé par le gouvernement. Il est également possible de préparer ce diplôme dans l’Ecole nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille. Actuellement, les débouchés sont intéressants et les agences privées de paysagisme représentent une large partie de l’activité de cette profession.

Enfin, l’architecte dessine les plans permettant de bâtir les immeubles, les maisons ou tous autres bâtiments et suit la réalisation du chantier. Les architectes, au même titre que les professions de ce domaine doivent aussi s’adapter au développement durable et aux problèmes rencontrés par notre civilisation au cours des dernières années afin de proposer les meilleures solutions. Les formations conduisant au métier d’architecte sont dispensées dans les vingt écoles nationales supérieures d’architecture ou à l’Institut national des sciences appliquées à Strasbourg ou l’Ecole spéciale d’architecture de Paris. Le diplôme d’études en architecture s’obtient en trois années après le BAC et le diplôme d’Etat d’architecte, en cinq ans. Il vous faudra en plus prouver une capacité à maîtriser une langue vivante étrangère pour obtenir ce dernier.

De la créativité, des connaissances pointues dans diverses matières et un sens du travail seront donc vos meilleurs alliés pour travailler à l’aménagement du territoire. Les formations pour atteindre ces métiers sont aussi très intenses mais les métiers sur lesquels elles débouchent offrent de grandes responsabilités. Vous aurez cependant des capacités concrètes pour participer à la vie et à la conception du paysage d’un bout de notre monde.