Vous recherchez...

Dossier : Les Métiers ambulants

Les Métiers ambulants

Les Métiers ambulants

Vous avez le goût du contact et la mobilité ne vous fait pas peur ? Avez déjà pensé à exercer un métier ambulant ?

Héritage et tradition

Les métiers ambulants existent depuis toujours. Dès l'Antiquité, les artistes et ouvriers ambulants parcouraient les rues à la rencontre des gens pour leur proposer produits et services. A partir du Moyen-Âge, ménestrels, ramoneurs ou encore rémouleurs se multiplièrent et participaient activement à la vie des cités.

Même si la plupart de ces métiers ont disparu où se sont sédentarisés, on trouvait encore il n'y a pas si longtemps quelques rares distilleurs (appelés aussi bouilleurs) ou chiffonniers ambulants. De même, la profession actuelle de vendeur ambulant est directement héritée de celle de colporteur. Ce dernier allait de villes en villes en portant, la plupart du temps, son magasin sur le dos.

Les métiers actuels

Les métiers ambulants du monde modernes tournent essentiellement autour de 2 pôles : la vente et le loisir.

Qu'ils vendent des pizzas sur le bord des routes ou proposent des bijoux sur les marchés, les commerçants ambulants se déplacent très souvent à l'aide d'un camion plus ou moins grand, qui fait généralement office de magasin mobile. Mais l'essentiel de la profession ne se limite pas à cette seule activité puisque qu'on retrouve également beaucoup de démarcheurs à domicile et qu'il est fréquent de croiser en ville des « vendeurs à la sauvette ».

L'autre activité des professionnels ambulants est le loisir. Leur fond de commerce ? Offrir de la distraction aux gens. La grande majorité des métiers liés à ce domaine d'activité se concentre dans les fêtes foraines. Manèges, baraques à confiseries ou stands de tir à la carabine, les attractions sont diverses et destinées à donner du plaisir aux visiteurs. Mais loin des grandes foires surpeuplées, d'autres professionnels à échelle plus modeste tentent eux aussi de vendre quelques minutes de distraction : les troupes de théâtre ambulant sillonnent villes et villages à la rencontre du public.

Les conditions pour exercer aujourd'hui

On considère comme étant une activité ambulante toute profession exercée sur la voie publique, sur les halles, les champs de foire ou de fête, les marchés ou encore par voie de démarchage dans les lieux privés (porte-à-porte).

En tenant compte de cette définition, on distingue 2 types de commerçants non sédentaires : le commerçant ambulant et le forain.

Le commerçant ambulant possède au moins un domicile ou une résidence fixe depuis plus de 6 mois. Pour exercer son activité, il doit être détenteur d'une carte permettant l'exercice d'une activité non sédentaire. Cette dernière est valable 2 ans.

Le forain, quant à lui, n'a pas de résidence fixe depuis plus de 6 mois et doit posséder un livret spécial de circulation valable 5 ans.

Ces deux autorisations sont délivrées par l'Autorité Préfectorale.

R. J.