Vous recherchez...

Dossier : Les métiers méconnus

Les métiers méconnus

Les métiers méconnus

Il existe de nombreux métiers dont le nom ne vous dit probablement rien. Insolites ou en voie d'extinction, ils sont extrêmement nombreux.

Les métiers méconnus

Le factotum est la personne qui s'occupe de tout dans une maison.
Le basculeur assainit, entretient et nettoie les voies et les espaces publics.
Le vaguemestre classe, distribue et met à la disposition de certains services, des informations écrites reçues ou envoyées par l'entreprise.
Dans le secteur de la vente, le maquignon assure la vente des produits proposés par son entreprise, en entrepôt ou sur un marché de gros.
Le didacticien est un spécialiste des méthodes d'enseignement. Il effectue des recherches scientifiques en vue d'améliorer la pédagogie et les performances d'apprentissage des élèves.
L'outplacer est un psychologue de formation ou d'expérience, il est un conseiller en reclassement professionnel.
Le logopède rééduque les troubles de la voix, de la parole, du langage oral et écrit chez l'enfant et l'adulte.

Les métiers insolites

Ils ont souvent des noms improbables ces métiers, c'est aussi pour cela que l'on ne devine pas en quoi ils consistent. C'est le cas notamment du rudologue qui étudie le contenu des ordures, ainsi que de l'héliciculteur, autrement appelé éleveur d'escargots.
Le maïeuticien accompagne les femmes enceintes jusqu'à la naissance de leur bébé.
Le sylviculteur s'occupe de tous les travaux de la forêt : planter, débroussailler et aussi tracer des sentiers.
Le ben-dayiste réalise l'ensemble des opérations nécessaires à la reproduction de documents en noir et blanc ou en couleur (photo, dessin...) sur un matériel technique (film, cliché zinc, typon...) destinés à la réalisation de la forme imprimante.
Un autre métier, qui permet à beaucoup d'arrondir les fins de mois, il s'agit du client mystère. C'est un enquêteur dépêché par une société ou un prestataire spécialisé pour mesurer la qualité d'accueil, de prestation et de service d'un point de vente. Pour cela, il doit se faire passer pour un client lambda.

Des métiers souvent disparus

L'aplatisseur de cornes était l'ouvrier qui amollissait, fendait et aplatissait les cornes afin d'en faire des peignes..
Le boyaudier fabrique des cordes à boyau pour les instruments de musique..
Le patachon est le conducteur de la patache (lourde diligence)..
Certains de ces métiers existent encore mais ont d'autres noms, ainsi la personne chargée de recevoir les impôts était nommé tire-sou..
Le dominotier n'est pas le fabricant de dominos mais celui qui fabrique les papiers peints..
Le langueyeur est commis pour vérifier qu'un porc est sain, en lui regardant la langue..
Enfin, le fumiste était quand à lui l'ouvrier dont la fonction est de réparer ou d'installer les cheminées.