Annuler

Métier : Sophrologue

Devenir Sophrologue (formation, salaire...)

16 juin

Le·a sophrologue permet le développement de la connaissance de soi et dynamise l'épanouissement personnel sous forme de séances en groupe ou individuelles.

Sophrologue

Définition générale :

Le·a sophrologue permet le développement de la connaissance de soi et dynamise l'épanouissement personnel sous forme de séances en groupe ou individuelles. La sophrologie fait partie de la médecine non conventionnelle mais elle est de plus en plus utilisée par des médecins de différentes spécialités, des infirmières, des kinésithérapeutes et autres professionnels des sciences de la santé pour la gestion du stress ou la lutte contre la dépendance (drogues, tabac,...).

Compétences nécessaires :

- Savoir animer et gérer un groupe d'individus en adaptant les activités et les méthodes de relaxation à leurs besoins.

Activités :

Le·a sophrologue travaille en séance d'une heure durant laquelle il ou elle emploie des méthodes de relaxation et de prises de conscience corporelle.

Qualités :

- Qualités d'écoute,
- Ouverture d'esprit,
- Conscience professionnelle. 

Formation recommandée :

Il n'existe pas en France de diplôme d'État de sophrologie. La profession n'est pas règlementée et son exercice est libre, sous réserve d'avoir suivi une formation dans une école affiliée à la Fédération Caycedo pour la sophrologie caycédienne ou dans une école indépendante.

Salaire :

Tout dépend s'il s'agit d'un travail associatif ou en profession libérale. La taille des groupes influe aussi sur la rémunération. En moyenne le sophrologue gagne entre 175 et 2 082 € brut / mois.

Environnement :

Dans son cabinet, au sein de milieux associatifs. Parfois aussi au sein des structures médicales ou en entreprises.