Annuler

Métier : Conseiller·ère en gestion de patrimoine

Devenir Conseiller·ère en gestion de patrimoine (formation, salaire...)

23 juin

Expert·e dans les domaines de la finance, du droit et de la fiscalité, il ou elle peut ainsi gérer et mettre en place des stratégies pour le patrimoine de ses client·e·s.

Conseiller·ère en gestion de patrimoine

Définition générale :

Spécialiste en patrimoine, le·a conseiller·ère en gestion du patrimoine accompagne ses client·e·s dans la gestion et l'optimisation de celui-ci.

Activités :

Le·a conseiller·ère analyse la situation financière de ses client·e·s pour effectuer un bilan patrimonial, détermine une stratégie patrimoniale adaptée aux changements législatifs et fiscaux, il ou elle effectue des veilles sur les évolutions fiscales et les marchés financiers afin de conseiller au mieux ses client·e·s et mieux orienter ses stratégies, et enfin il ou elle négocie les contrats.

Compétences nécessaires :

- Des connaissances solides dans les domaines du droit, de la gestion et de la finance,
- Analyser les statistiques,
- Utiliser les logiciels financiers et gérer les aspects relation client.

Qualités :

- Qualité d'écoute,
- Pugnacité,
- Sens de la négociation,
- Discrétion.

Formation recommandée :

Avec un diplôme de niveau Bac + 5 en gestion, finances ou droit d'une école de commerce ou de l'Université. On peut citer le Master pro gestion patrimoine et financière spécialité management financier.

Salaire :

De 2 500 € brut / mensuel jusqu'à 6 000 € brut / mensuel avec de l'expérience.

Environnement :

Dans les banques, les cabinets de gestion de patrimoine ou les compagnies d'assurances.

Conseiller·ère en gestion de patrimoine