Annuler

Métier : Analyste financier·ière

Devenir Analyste financier·ière (formation, salaire...)

10 juin

Spécialiste de la bourse, il ou elle connaît le marché financier et les entreprises par cœur et les conseille dans leurs investissements.

Analyste financier·ière

Description générale :

Spécialiste de la bourse, il ou elle connaît le marché financier et les entreprises par cœur et les conseille dans leurs investissements.

Compétences nécessaires :

- Économie,
- Droit et finance,
- Anglais bilingue,
- Maîtrise de l'informatique et des techniques de communication.

Activités :

Employé par une société ou une banque, il ou elle la conseille dans ses achats et ventes à partir d'une étude du marché boursier et de la santé des autres entreprises. L'analyste financier décortique les données (chiffres et comptes-rendus) sur les entreprises, étudie l'état des cotations en bourse et collecte des informations dans la presse économique et influence l'économie du pays car il conseille directement les décideurs. Possibilité de se spécialiser dans un domaine de l'économie ou de travailler à l'international.

Qualités :

- Autonomie et rigueur,
- Grande capacités de synthèse et d'analyse,
- Goût pour les chiffres,
- Résistance au stress.

Formation recommandée :

- Bac +5 minimum en économie,
- Ecoles de commerce,
- Formations universitaires spécialisées.

Salaire

De 2 500 € brut / mois pour les débutant·e·s et jusqu'à 10 000 € brut par mois pour les plus expérimenté·e.

Environnement

- Salles de marché financier,
- Bureaux d'études,
- Banques,
- Entreprises.

Analyste financier·ière