Annuler

Métier : Contrôleur·euse de performance

Devenir Contrôleur·euse de performance (formation, salaire...)

Mardi dernier

Le·a contrôleur·euse de performance est un appui technique précieux pour les éleveurs. Il ou elle peut être contrôleur·euse laitier ou de croissance.

Contrôleur·euse de performance

Définition générale :

Le·a contrôleur·euse de performance est un appui technique précieux pour les éleveurs. Il ou elle peut être contrôleur·euse laitier ou de croissance.

Compétences :

Maîtrise des techniques d'élevage et connaissances en biologie animale.

Activités :

- Le·a contrôleur·euse laitier·ière effectue des prélèvements pour vérifier la qualité du lait et contrôle la quantité produite par tête. Il ou elle conseille alors l'éleveur·euse afin d'augmenter les performances du troupeau et d'accroître ainsi la rentabilité de sa production,
- Le·a contrôleur de croissance vérifie le poids des animaux à viande destinés à la boucherie. Il ou elle s'assure de leur bon développement en prenant régulièrement les mensurations de l'animal.

Qualités :

- Bonnes capacités d'analyse (nécessaires pour établir un diagnostic technique),
- Autonomie,
- Sens de l'organisation.

Formation recommandée :

Plusieurs formations Bac +2 et Bac +3 existent, notamment le BTSA Productions animales analyse et conduite de systèmes d'exploitation.

Salaire :

1 900 € brut / mois.

Environnement :

Il ou elle travaille directement avec les éleveurs et se déplace régulièrement dans leurs exploitations.

Contrôleur·euse de performance