Vous recherchez...

Interview : Moniteur de centre équestre

Moniteur de centre équestre

Quel est votre parcours scolaire ?

Après la classe de 3e, je suis entré au lycée Agricole, qui prépare aux métiers de l'agriculture. Puis, j'ai fait une année de BEP Agricole, option production végétale, puis je me suis réorienté vers une école qui s'appelle Maison Familiale et Rurale pour préparer un BEP Elevage du cheval. Cette formation a duré deux ans. Je suis ensuite parti dans une autre Maison Familial et Rurale pour préparer un Bac Production du cheval. Pour être qualifié après le Baccalauréat, j'ai du préparer le BPJEPS Moniteur d'équitation pendant un an.

Avez-vous effectué des stages ?

Oui, j'ai réalisé mon BEP et mon Baccalauréat en alternance, à raison d'une alternance de 15 jours de stage et de 15 jours de cours.

Comment avez-vous été embauché ?

J'ai appris par un maréchal ferrant de ma connaissance que le centre équestre cherchait un moniteur rapidement, j'ai fait un CDD de deux mois, puis j'ai été embauché en CDI.

Pourquoi ce choix ?

Depuis tout petit je monte à cheval, il s'agit d'un métier de passion. C'est également un mode de vie, on ne travaille que quand les gens ne travaillent pas, le week-end, pendant les vacances.

Que faites-vous concrètement ?

Je donne des cours d'équitations pour les enfants, les personnes ayant des retards mentaux, les étudiants et je prépare également les enfants aux concours qui ont lieu les dimanches.

Y a-t-il malgré tout des inconvénients ?

Oui, car on n'a jamais de week-end complet.

Y a-t-il des avantages ?

Oui, on est en contact permanent avec la nature, avec les chevaux. On fait du sport toute la journée.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ?

Il est important d'être pédagogue, il n'est pas forcément nécessaire d'être très bon cavalier mais il faut bien entendu savoir monter à cheval. Il faut être également à l'écoute, savoir mettre en confiance, et bien sûr être souriant et poli comme dans tous les métiers.

Aujourd'hui quelles sont vos perspectives d'avenir ?

D'ici quelques années, je compte m'installer et ouvrir mon propre centre équestre, mais je commence seulement ma carrière donc ça ne sera pas pour tout de suite, il faut avoir le recul nécessaire et ne pas se lancer les yeux fermés.

Auriez-vous un conseil à donner à quelqu'un qui aurait cette vocation ?

Je lui dirais de s'accrocher, de profiter et de ne pas faire ça pour l'argent !
A.T

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation