Vous recherchez...

Interview : Croupier

Croupier

Société: Casino Barrière (Lille)

En quelques mots, quel a été votre parcours jusqu'à aujourd'hui ?

Je suis allé jusqu'en Terminale mais je n'ai pas eu le bac. En fait, j'ai travaillé très rapidement. Par la suite j'ai obtenu un Diplôme d'accès aux études universitaires pour entrer en licence de Lettres. J'ai passé les concours de l'enseignement, que je n'ai pas eu. Pendant quatre ans, j'ai exercé diverses activités et j'ai fait beaucoup de bénévolat, mais au fil du temps, je cherchais un emploi stable.
Au départ, je ne comprenais pas vraiment pourquoi on m'orientait vers le métier de croupier, je n'étais même jamais entré dans un casino. Quand j'ai commencé à passer les premiers tests de recrutement, j'ai tout de suite été très motivé. J'ai réussi les tests et j'ai été formé à l'école des jeux.

Concrètement, en quoi consiste le métier de croupier ?

Les clients viennent passer un bon moment ici, le croupier va essayer de leur être le plus agréable possible tout en suivant le protocole de jeu. Ici, on peut jouer à la roulette anglaise, au Black Jack et au Caribbean Stud Poker. Bientôt, on va aussi proposer le Poker Texas Hold'em.
Ici, les croupiers pratiquent tous les jeux. La polyvalence est de mise : on peut passer une heure à la table de roulette avec beaucoup de monde autour de soi, prendre une pause de dix minutes et passer au Black Jack avec seulement deux clients.

D'après vous, quelles sont les qualités indispensables pour exercer ce métier ?

La politesse et le sens du service sont des préalables indispensables. Il faut aussi s'adapter à tous les types de clients. Un bon croupier doit savoir calculer rapidement, avoir de bonnes notions d'abstraction et de la rigueur. Bien sûr, c'est un métier qui réclame beaucoup de sang froid.
Par rapport aux conditions de travail, je dirais qu'il faut une bonne condition physique, notamment pour le travail de nuit, mais également parce qu'on peut aussi bien être assis à la table de Black Jack que debout à s'activer sans cesse quand on s'occupe de la roulette.

Quels sont les avantages et inconvénients du métier de croupier ?

C'est vrai que parfois, il peut être difficile de gérer les réactions, même pas épidermiques, mais sanguines des clients. Avec l'expérience, on sait à quoi s'attendre et on réagit mieux à cela.
Ce qui est vraiment bien dans ce travail, c'est que les journées de travail sont chaque fois différentes. On ne s'ennuie jamais. C'est également le jeu qui fait ça : c'est comme si il y avait une bulle au dessus des tables, on ne voit pas le temps passer.

Pour terminer, quels conseils pourriez-vous donner à ceux qui seraient intéressés par ce métier ?

Il ne faut pas hésiter à se renseigner avant, notamment auprès des casinos eux-mêmes. Et puis, il faut avoir vraiment envie de se lancer dans cette aventure, être très motivé !
M.I.09.06.08

Voir aussi

Offres de formation