Vous recherchez...

Interview : Gamedesigner

Gamedesigner

Benjamin Ortiz (23 ans)

Société: Hydravision (Tourcoing)

Pouvez-vous retracer votre parcours depuis le bac ?

J'ai passé mon bac ES option maths en 1999 à Aix-en-Provence. A la suite de quoi, j'ai fait un BTS en informatique de gestion à Gap. J'avais dans l'idée de devenir développeur d'application. Après mon BTS, j'ai fait une première année d'école d'ingénieur réseaux et télécoms à Paris. Finalement, étant passionné de jeux vidéo, j'ai présenté un dossier à SupInfoGame à Valenciennes qui a été retenu. Le cycle supérieur dure deux ans.

Comment entre-t-on à SupInfoGame ?

Si le dossier d'inscription est retenu, il y a un concours : des épreuves écrites (Culture générale et Jeu vidéo) et une orale (en français et en anglais). Il teste notre motivation et attache de l'importance aux travaux réalisés en dehors des cours en matière de jeux vidéo. J'invite les intéressés à poser des questions sur le forum de l'école : http://www.supinfogame.net.

Y a-t-il un profil type pour intégrer votre formation ?

Les personnes de ma promotion venaient d'horizons différents. Tout le monde a, selon les matières, des points forts et des points faibles. On a partagé nos expériences et nos connaissances afin de combler nos lacunes. Le fait de monter un projet sur l'année, tous ensemble, nous a permis d'apprendre à travailler en équipe, à avoir l'esprit ouvert et à mettre son ego de côté pour mieux gérer les éventuelles tensions.

Que vous ont apporté vos stages ?

L'école permet d'avoir des bases théoriques alors que les stages permettent d'y associer la pratique. Lors de mes stages, je suis arrivé à différents moments de la production d'un jeu vidéo, dans des contextes variés, avec d'autres méthodes de production à chaque fois. J'ai donc pu découvrir les multiples facettes du métier. En ce qui concerne mes stages dans des entreprises de jeux vidéo, j'en ai fait deux principaux : 4 mois chez Delphine Software et 4 mois chez Hydravision.

Depuis quand travaillez-vous chez Hydravision ?

Après mon stage dans cette entreprise, j'ai été embauché. J'y suis maintenant depuis huit mois.

Concrètement, que fait un Game Designer ?

Il se charge de toute la phase de recherche autour du jeu, définitions des règles de jeu depuis son scénario jusqu'aux détails techniques : thématiques, déroulement du système de jeu, chartes graphique et technique, composantes et mécaniques de jeu, tests et simulations, etc. Il rédige les documents de référence pour l'équipe de développement, contenant l'ensemble des renseignements nécessaires à la production du jeu. Il se doit d'être créatif tout en étant attentif à la faisabilité technique. C'est avant tout un métier d'écoute et d'écriture.
Dans mon cas, j'interviens aussi sur le Level Design. Je conçois la structure de l'environnement de jeu dans le respect du concept établi : architecture des niveaux, mécanismes d'interactions, mise en place des différents composants (ennemis, objets, etc.), phases de réglages et d'optimisation... Je veille à ce que la progression du joueur dans son environnement soit agréable. Par exemple, quand un joueur doit récupérer des munitions, il vérifie qu'elles soient bien placées, qu'il y en ait assez…

Quelle est votre place dans l'équipe qui travaille sur le même jeu vidéo ?

Je dois être à l'écoute à la fois des infographistes, des animateurs et de l'équipe technique. Je dois réussir à me faire comprendre de tout le monde et à comprendre les autres. Ma formation me permet de connaître le vocabulaire technique de ces pôles. Il faut savoir par exemple que le « mesh » d'un objet peut se résumer à son squelette 3D.

Est-ce que votre formation est en adéquation avec votre métier ?

La formation reçue à SupInfoGame cadre parfaitement avec le métier que j'exerce aujourd'hui. Elle est polyvalente mais on apprend réellement à devenir Game Designer. De plus, on y étudie la gestion de projet.

Avez-vous des conseils à donner aux jeunes qui veulent devenir gamedesigner ?

C'est un métier très prisé. Il intéresse beaucoup de candidats qui n'ont pas forcément de talents artistiques ou de connaissance en programmation mais qui veulent néanmoins travailler dans le domaine des jeux vidéo. Il faut donc être passionné et s'accrocher !

Quelles qualités faut-il avoir pour exercer ce métier ?

Ecoute. Travail d'équipe. Sens de l'observation et de l'analyse (notamment de la concurrence). Esprit de synthèse. Patience. Avoir des idées sont les maîtres mots de ce métier.
SM et AO

Voir aussi