Vous recherchez...

Interview : Anne-sophie, jeune fille au pair

Anne-sophie, jeune fille au pair
Anne-Sophie était étudiante en arts plastiques, ne sachant dans quelle voie poursuivre, elle a décidé de partir à l'étranger pour vivre une nouvelle expérience qui lui permette de penser sereinement à son avenir. Une volonté qu'elle a pu concrétiser en devenant jeune fille au pair.

Où es tu partie ?

Je suis partie à Douglas sur l île de Man. Une petite île anglaise située entre l'Irlande et l'Angleterre.

Pour quelle durée ?

Je suis partie pendant 8 mois.

Quelles sont les démarches à effectuer pour partir ?

Il y a plusieurs organismes permettant de trouver une famille d'accueil. Pour ma part, j'ai fait appel à une agence « Kap au pair », je connaissais une personne qui était partie avec cette agence et qui me l'a conseillé. Quand on fait appel à une agence, on part je pense dans de meilleures dispositions, elle vous accompagne dans vos démarches administratives en ce qui concerne l'assurance notamment et s'assure en amont que la famille vous recevra comme il se doit.

Mais il existe aussi d'autres moyens, « au pair world » par exemple, qui est très connu. Ce site permet de prendre contact avec des personnes qui sont déjà parties pour profiter de leurs conseils.

Comment s'est passée l'intégration dans la famille ?

Le début a été un peu compliqué, le petit garçon de 3 ans dont je m'occupe voulait tester mes limites. Et il a fallu que je prenne mes marques et que je parvienne à imposer mon autorité. En ce qui concerne la famille, aucuns soucis, elle a été très accueillante ce qui m'a aidée à m'intégrer un maximum. Finalement, je suis devenue d'une certaine manière un membre de leur famille.

Comment est conçu ton emploi du temps ?

Je travaille du mercredi au samedi. Je commence tous les jours à 12 h 30 et je finis aux alentours de 19 h et parfois plus tard quand je fais du baby sitting en plus. Le samedi, je travaille de 10 h à 16 h et j'ai souvent un soir de baby sitting le week-end. Et parfois, le matin, je peux être amenée à faire des petites courses au supermarché ou au pressing, ou encore ranger la chambre du petit garçon.

Est-ce que l'apprentissage de la langue a été difficile ?

Au début c'est toujours un peu compliqué mais l'apprentissage se fait vite. Désormais je sais avoir une discussion en anglais sans problème malgré encore un manque de vocabulaire mais ce n'est pas le plus important. La clé est d'avoir confiance en soi et de ne pas s'inquiéter si l'on fait une erreur. Car c'est en faisant des erreurs que l'on apprend justement. Le seul problème des Anglais est qu'ils ne te corrigent pratiquement jamais à partir du moment où ils comprennent un minimum.

Qu'est-ce que t'as apporté cette expérience ?

Cette expérience m'a appris à être moi-même et m'a permis de prendre du recul concernant mon avenir. Cela m'a aidée aussi à perfectionner mon anglais, ce qui n'est pas négligeable du tout ! J'ai rencontré des personnes superbes, avec qui je garderai contact après mon départ. Et je suis certaine d'une chose : je reviendrai certainement sur l'île de Man !

Combien es-tu rémunérée ?

Je suis payée 110 £ (environ 130 euros) par semaine et parfois j'ai des extras si je fais plus d'heures. Et je n'ai ni logement, ni nourriture à payer.

As-tu fais beaucoup de rencontre ?

J'ai pensé qu'en arrivant sur une petite île cela me prendrait des mois avant de faire des rencontres. Finalement j'ai rencontré une fille au pair qui travaillait pour des amis de ma famille d'accueil. Elle était déjà sur l'île depuis 5 mois. Du coup, elle m'a présenté à tous ses amis la première semaine où je suis arrivée. J'ai donc vraiment sympathisé avec quelques-uns d'entre eux. Je ne m'ennuie donc pas tous les week-ends j'essaie d'aller visiter le pays.

Quel conseil pourrais-tu donner à quelqu'un qui voudrait s'engager dans la même voie que toi ?

Le meilleur conseil que je peux donner, c'est d'être vraiment motivé et de savoir exactement quel but on veut atteindre. Car arriver dans un pays que l'on ne connaît pas et où tout est différent ce n'est pas toujours facile. Il faut avoir la tête sur les épaules et savoir exactement ce que l'on fait.
CS08/07/2013

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation