Vous recherchez...

Dossier : Métiers pour avoir des revenus complémentaires

Métiers pour avoir des revenus complémentaires

Métiers pour avoir des revenus complémentaires

Que l'on soit salarié, à temps plein, à temps partiel ou en intérim ; étudiant ou demandeurs d'emploi, les fins de mois sont parfois difficiles. C'est pourquoi nous vous donnons ici un aperçu des métiers qui permettent de mettre un peu de beurre dans les épinards. Mais les emplois complémentaires demandent cependant beaucoup de sacrifices car cela implique de travailler pendant son temps libre, le soir ou le week-end.

Inventoriste : chargé de compter les marchandises ou objets dans un magasin.

Client mystère : vous êtes missionné pour tester un service, un magasin ou un restaurant, suivant la mission vous pouvez être remboursé et même recevoir une commission.

Aide ménagère : participe à l'entretien quotidien du logement, aux courses, aux repas. En revanche, elle ne donne aucun soin de nature médicale (à la différence de soins infirmiers à domicile).

Pet Sitter : garde le chien à son domicile ou au domicile du propriétaire.

Eleveur de chiens : attention, élever un chien ne s'improvise pas et cette compétence ne s'acquiert pas facilement. Il ne suffit pas d'aimer les chiens pour devenir éleveur. Il faut en effet pour cela effectuer une formation qui permettra d'acquérir les compétences spécifiques à ce métier.

Pigiste/rédacteur web : Rédiger des textes pour le web n'est pas la même chose qu'écrire pour les journaux et autres magazines : l'écriture électronique communicative requiert des techniques particulières pour s'adapter au support qu'elle investit. Le style et la technique d'écriture se différencient : lire un texte sur un écran est plus fatiguant qu'un texte imprimé sur papier, d'où la nécessité d'adapter son écriture pour le web.

VDI (vendeur à domicile indépendant) : statut a part entière depuis 1993, ce vendeur à domicile est rémunéré par commission prélevée sur ses ventes.

Ecrivain public : Il rédige différents types de textes. L'écrivain public est, comme son nom l'indique, un écrivain qui met ses talents de rédacteur au service du public. Il est en fait celui qui écrit pour ceux qui ne savent pas, ne peuvent plus, n'ont pas le temps d'écrire ou ceux qui maîtrisent mal l'écriture (document administratif, juridique, plus littéraire ou des discours).

La vente aux enchères sur Internet : comme une vente traditionnelle, vous vendez vos objets au plus offrant. Certains en ont fait un véritable métier, ils utilisent Internet comme un moyen d'achat et de revente et créent ainsi leur propre activité commerciale à domicile.

Télé-enquêteur : réaliser une enquête économique, politique, sociale, qualité, marketing... Tous les sujets peuvent être abordés dans les enquêtes. Vous êtes payés au nombre d'enquêtes téléphoniques réalisées. Vous avez une liste de questions préétablies sous les yeux et des cases à cocher pour les réponses de vos interlocuteurs.

Télé-vendeur : rattaché au réseau de vente par téléphone à domicile, il a pour mission de développer la vente de certains produits et services de la société pour laquelle il travaille.

Correcteur relecteur : Il a en charge la relecture et la correction et l'élimination des coquilles qui se glissent malencontreusement dans les textes.

La mise sous pli : cela comprend la collecte et l'ouverture des enveloppes, le dépouillement des demandes manuscrites (séparation des demandes de documentations par lettres, des retours de bons de commandes, des coupons-réponses, des offres de parrainage, de renseignements complémentaires, lettres de litiges, de réclamation...).

Le cumul est possible, à condition de ne pas dépasser la durée maximale de travail autorisée par la loi pour la profession (tout dépend de la convention sous laquelle est placée votre entreprise et de la législation qui encadre votre poste). En règle générale, vous n'avez pas le droit de travailler plus de 10 heures par jour et plus de 48 heures par semaine.

Enfin, si vous avez signé une clause d'exclusivité, vous ne pouvez prétendre à un autre poste sans l'autorisation préalable de votre employeur principal (même si c'est à titre bénévole).Pas de cumul possible... Si vous êtes fonctionnaire, agent ou ouvrier de l'État, des communes, des départements, des offices et établissements publics.