Vous recherchez...

Dossier : L'open space, comment s'y sentir bien ?

L'open space, comment s'y sentir bien ?

L'open space, comment s'y sentir bien ?

Un open space, ou plateau ouvert en français, est un espace de travail où plusieurs bureaux sont réunis, sans cloison les séparant. Il apparaît dans les années 40 aux Etats-Unis, débarque dans les années 80 en Europe et s'impose aujourd'hui dans 60 % des entreprises françaises. Initialement pensé pour créer une atmosphère de travail aérée et lumineuse, il est à ce jour choisi pour des raisons économiques : jusqu'à 40 % de frais de logement en moins sur la facture. Pour ou contre, le salarié a rarement son mot à dire sur cet agencement, mais il peut, grâce aux conseils L4M, améliorer sa qualité de vie dans cet espace partagé.

Pour ou contre l'open space ?

L'open space a l'avantage de faire gagner des mètres carrés, du temps et de la réactivité. Les informations circulent plus facilement, la communication est plus pratique et le travail en équipe en est plus efficace. On peut aussi apprécier la convivialité, la transparence et l'absence de barrière physique entre les niveaux hiérarchiques.

Ça, c'était la théorie. En pratique, les allées et venues continues, l'odeur du déjeuner du voisin et la supérieure qui louche sur l'écran peuvent déconcentrer. Le plus gênant, c'est sûrement le bruit : téléphone, claviers, conversations… L'agitation constante peut vite devenir une source de stress, tout comme le fait de se sentir « surveillé » par ses collègues.

Rajoutez à cela le manque de rangements et le risque de désordre et l'open space peut vite devenir un réel frein à la productivité. Heureusement des techniques existent pour rendre à l'open space sa fonction initiale : un lieu d'échange et de convivialité.

Quelques conseils pour se sentir bien en open space

Dans un premier temps, des règles doivent être mises en place au sein de l'entreprise pour que chacun respecte l'espace de l'autre : on évite de déjeuner sur son bureau si possible, on passe les coups de fils personnels dans une autre salle, on range régulièrement son bureau…

Si vous êtes manager, laissez aux salariés le soin d'organiser l'espace, installez un système de ventilation et d'insonorisation, rajoutez des petites salles de réunion et tolérez les moments de détente.

Pour les nuisances sonores, optez pour le vibreur, choisissez le mail quand vous vous adressez à la personne à l'autre bout de la salle et diminuez le volume lors de discussions. Des casques anti-bruit existent à partir de 100 euros. Si votre l'entreprise refuse d'investir, de bonnes vieilles boules Quiès feront l'affaire.Un open space peut paraître froid et uniforme, pour s'approprier son bureau rien ne vaut une customisation, sans non plus en faire des tonnes.

L'open space est un mode de travail que partagent beaucoup de Français, c'est donc un sujet qui peut en inspirer certains. C'est le cas d'Alexandre des Isnards et Thomas Zuber, deux vieux amis qui se sont lancés dans l'écriture d'un bouquin sur les aléas de la vie en open space. Après en avoir parlé autour d'eux, ils ont croulé sous les témoignages et ont regroupé le meilleur dans L'open space m'a tuer. Vous pouvez vous rendre sur le site www.lopenspacematuer.com et déposer vous aussi vos anecdotes sur votre vie en open space.