Vous recherchez...

Dossier : Les métiers du spectacle, côté coulisses !

Les métiers du spectacle, côté coulisses !
Lorsque l’on assiste à un beau spectacle, on retient surtout les acteurs, les intervenants sur scène que l’on aime admirer. Cependant, c’est fou le nombre de métiers qui existent derrière le rideau pour permettre à une production aussi petite soit-elle d’exister. Du son à l’image en passant par les costumes ou la mise en scène, L4M vous propose un petit florilège de ces métiers qui prônent l’art et vous indique comment accéder à ce milieu.

Le metteur en scène est celui qui va donner vie à un scénario et à un spectacle en y apportant sa vision des choses. Il a de lourdes responsabilités car il doit gérer l’ensemble des équipes mais aussi la disposition des acteurs, la façon dont les scènes doivent être toutes jouées et tous les détails qui feront la qualité du spectacle. C’est un poste des plus importants, qui pourtant n’a pas de formation spécifique. Il est possible d’apprendre en tant qu’autodidacte ou auprès de professionnels mais une formation dans une grande école d’art ou à l’université à travers des licences ou des masters, demeure un grand atout pour se former aux bases de ce domaine d’activité.

Du côté du visuel, le costumier occupe une place de choix car son travail va en majeure partie donner un aspect à un spectacle. Il doit trouver voire fabriquer des costumes adaptés à la scène ainsi que des accessoires. C’est lui qui gère la qualité visuelle de la représentation, sa crédibilité ou au contraire son originalité. Une formation en histoire de l’art, du costume et des techniques de spectacle aidera à accéder à ce métier, en plus d’une bonne base en couture. Il est conseillé d’avoir un diplôme de niveau BAC+2 comme un BTS design de mode, textile et environnement option mode ou un diplôme de costumier-coupeur ou scénographie-costumes. Le costumier travaille à l’image du spectacle en collaboration avec l’accessoiriste et les personnes en charge du décor qui bâtissent le fond d’une pièce ou d’une représentation. Ils ont pour mission de donner un cadre au spectacle, une identité visuelle au-delà de ses représentants.

Maître des lumières, l’éclairagiste doit donner un certain aspect à la scène lors du spectacle selon les volontés du metteur en scène. Ses capacités sont en effet très larges car en ne mettant que peu de lumière, il peut créer une certaine atmosphère ou en changer, en variant de dispositions. Son but est de répondre aux attentes du metteur en scène tout en ajoutant son point de vue sur la chose. Si ce métier vous passionne plus que les autres, il est accessible à divers niveaux comme un BAC+2 avec le DMA Régie de spectacle option lumière ou le BAC+5 Réalisation lumière qui se prépare à l’Ecole Nationale Supérieure Arts et Techniques du Théâtre.

Tout ce cheminement est alors rendu possible grâce au travail du régisseur du spectacle qui veille à la faisabilité technique d’un projet. Le régisseur doit ainsi avoir un œil sur tout le déroulement des préparations du spectacle, du matériel technique en passant par les artistes eux-mêmes. Pour cela, il peut donc compter sur l’appui de toute l’équipe composée par le metteur en scène, les comédiens ou les techniciens. Si les responsabilités et le management ne vous font pas peur, vous pouvez vous lancer dans une des nombreuses formations préparant à ce poste. On retrouve par exemple les DEUST en théâtre, le Diplôme de régisseur technicien de l’Ecole supérieure d’art dramatique de Strasbourg ou de l’ENSATT de Lyon.

Enfin, autre poste d’une haute importance pour un spectacle, l’ingénieur du son s’occupe de la qualité de ce dernier. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce métier particulier à travers la fiche métier de la semaine ou grâce à l’interview de Yann Bonnet, réalisée il y a quelques mois par L4M.

Il s’agit là d’une liste des métiers les plus importants du monde du spectacle. Bon nombre d’entre eux imposent également d’avoir des assistants pour déléguer certaines tâches en particulier pour les représentations les plus importantes. On y retrouve également les métiers de comédien ou de machiniste qui viennent compléter l’équipe présentée précédemment. Si l’art est un domaine qui vous attire, la meilleure des solutions est de vous doter d’une formation dans ce cadre, à l’université ou dans des grandes écoles puis d’apprendre sur le tas en créant par vous-mêmes ou auprès de professionnels. Les possibilités sont grandes et toutes les régions de France proposent des formations en art, de tous les niveaux. Ouvrez les rideaux !