Annuler

Dossier : Les métiers de la presse écrite

20 avril

Les métiers de la presse écrite Avec l'arrivée d'internet, le secteur de la presse écrite a d'abord connu un déclin, puis de fortes mutations… Comment se définit la presse écrite, quelles formations y mène...

Les métiers de la presse écrite

Avec l'arrivée d'internet, le secteur de la presse écrite a d'abord connu un déclin, puis de fortes mutations et évolutions, toujours en cours d'ailleurs. Comment se définit la presse écrite, quelles formations y mènent, quels métiers trouve-t-on ? Ce dossier répond à toutes ces questions.

LA PRESSE ÉCRITE EN QUELQUES MOTS

La presse écrite explose à la fin du XIXe siècle, et nait la loi la plus importante de son histoire, celle sur la liberté de la presse promulguée le 29 juillet 1881 en France. Quelques décennies plus tard la radio et la télévision débarquent dans les foyers sans pour autant faire tomber la presse dans l'oubli. Au contraire, elle se spécialise, se diversifie selon le format, la nature, le prix et le rythme de parution. 

LE SECTEUR DE LA PRESSE ÉCRITE, UNE MULTITUDE DE MÉTIERS

Le métier de journaliste n'est pas le seul au sein de ce secteur, beaucoup d'autres interviennent sur la réalisation d'une publication. On trouve parmi eux les métiers de l'imprimerie (chromiste, opérateur PAO, typographe), les dessinateurs et illustrateurs, les correcteurs, secrétaires de rédaction, graphistes, photographes. Tous ces acteurs participent à une des étapes indispensables à une parution réussie. Sans oublier les métiers de la communication, du marketing et du commerce : les journaux et magazines sont pour la plupart conçus pour accueillir de nombreux espaces de publicité, certains ne vivent d'ailleurs que d'elle (les gratuits comme 20 Minutes par exemple).

QUELLES FORMATIONS SUIVRE POUR ENTRER DANS LE MONDE DE LA PRESSE ?

Beaucoup de journalistes ont été formés sur le tas, cursus qui se raréfie. Aujourd'hui plus d'une dizaine de formations sont reconnues par la profession, sachant que moins de 15% des cartes de presse sont délivrées aux sortants de ces écoles. Les autres ont suivi des formations parallèles, dans la littérature ou l'économie par exemple. Le métier de journaliste évolue avec les publications en ligne, leurs compétences doivent donc s'élargir au référencement, aux technologies numériques, à la communication. Les formations existantes revoient leurs programmes en fonction de ces évolutions. Pour les autres corps de métier, toutes les formations existent, que ce soit dans le multimédia, l'imprimerie (BTS Communication et industries graphique), le graphisme (BTS communication visuelle).

L'ADAPTATION AU WEB

Le web a dans un premier temps été vécu comme une catastrophe pour le secteur de la presse écrite : les lecteurs deviennent des internautes et ne cherchent plus un journal précis dans un kiosque mais une information via les moteurs de recherche. Il a fallu un peu de temps pour que les plus grands noms de la presse comme Le Monde, Le Figaro ou encore Libération s'affichent sur nos écrans d'ordinateur. Des abonnements en ligne, du contenu alternatif, des parutions d'articles gratuits, le téléchargement d'éditions numériques, des articles sponsorisés... Toutes sortes d'adaptations au format numérique ont vu le jour, avec une expansion mondiale plus importante et plus de résistance à la censure.

Et même si la légitimité des informations trouvées sur le web et de leur rédacteur est souvent mise en doute (les fakenews font désormais parties de notre quotidien), la presse s'impose durablement sur la toile. Après la naissance de la radio et de la télévision, la presse a l'habitude de voir sa mort annoncée, espérons que cette fois ne sera pas la bonne !

Les métiers de la presse écrite