Vous recherchez...

Dossier : Les métiers du futur

Les métiers du futur

En cours de Marketing, on nous disait qu'à l'instant T, nous ne connaissions pas encore la moitié des objets que nous utiliserions au quotidien dans les 5 années à venir. Et si cela s'appliquait aussi aux métiers ? D'ici à 10 ans, de nombreux métiers vont investir le marché du travail, alors qu'aujourd'hui, ils n'ont même pas encore été inventés. Alors, cette semaine, pourquoi ne pas tenter d'imaginer quelles seront les tendances du futur ?

Car il y a déjà des métiers qui sont plutôt prometteurs. Comme par exemple, ergolinguiste. Cette profession existe déjà, mais elle est sans doute appelée à évoluer et à suivre de près les progrès technologiques à venir. L'ergolinguiste est un professionnel du langage. À ce titre, il fait l'intermédiaire entre l'homme et la machine. Il travaille par exemple sur des logiciels de reconnaissance vocale. Nous imaginons souvent le futur rempli de robots ou autres machines techniquement avancées, capables de nous rendre service, et même (pourquoi pas) de communiquer avec nous. Les corps de métier en ingéniérie, recherche et développement par exemple, auront toujours de beaux jours devant eux !

L'expansion des villes est également un paramètre non négligeable. Peu à peu, elles vont s'agrandir et grignoter les terrains alentours. Il y aura moins de terres cultivables. Alors le futur verra se développer de plus en plus, des fermes citadines. Des espaces de culture dans la ville ! Fermier citadin, un métier qui devrait avoir du succès, toujours dans l'optique de rapprocher producteur et consommateur ! Toujours dans l'alimentaire, le repas du futur pourrait bien être élaboré par un chimiste alimentaire. Surtout en ce qui concerne les viandes et poissons (pénuries, débats éthiques sur la consommation de produits ayant une origine animale...). Peut-être dégusterons-nous des mets ayant l'aspect, le goût, l'odeur de la viande, mais qui n'en seront pas. Ou peut-être de nouvelles saveurs verront-elles le jour ! De quoi accompagner nos légumes bios achetés chez le fermier citadin de l'immeuble d'en face !

Ils sont déjà là, mais pour l'instant leur utilisation fait débat : ce sont les drones. Une fois un cadre législatif défini, il faudra bien organiser ce trafic aérien en conséquence ! Pilote de drones, un métier qui pourrait être tout à fait banal dans la décennie à venir.

On ne peut bien sûr pas imaginer de futur sans lui : le numérique. Ce secteur qui prend de plus en plus d'importance va donner naissance à de nombreux métiers. Par exemple, expert en funérailles numériques. De plus en plus de données personnelles sont stockées sur le net, et gérer tout ce patrimoine pourrait rapidement devenir un vrai casse-tête pour les familles qui devront gérer la disparition d'un proche. Heureusement, un prestataire spécialisé dans le nettoyage des données pourrait proposer ses services pour classer les données, voire organiser un hommage numérique à la personne disparue.

Un autre secteur appelé à se développer, c'est la réalité augmentée. Et le métier d'architecte pourrait bien s'accoler à cette branche, pour des projets immobiliers ou dans le développement de jeux-vidéos et d'applications mobiles.

Enfin, une arrivée technique qui saura se rendre indispensable dans les années à venir, c'est bien l'imprimante 3D. Perfectionnée, avec des temps d'impression plus courts, on peut imaginer que de nombreux métiers en feront un outil incontournable : chirurgien, designer, architecte, prototypiste...