Vous recherchez...

Fiche métier : Anesthésiste-réanimateur

Anesthésiste-réanimateur

Anesthésiste-réanimateur

Définition générale :

Il endort les patients avant leur opération. Il va alors surveiller les signes vitaux de ceux-ci et s'assurer que tout va bien alors que le chirurgien opère. Au terme de l'intervention, il veille au bon réveil du patient et agit en conséquence.

Compétences nécessaires :

Travailler avec précision et minutie. Savoir observer et détecter les signes de défaillance. Rester toujours sur ses gardes pendant un temps prolongé.

Activités :

Visite préopératoire pour connaître les antécédents du patient, grâce à un questionnaire. Evaluation des risques de l'anesthésie. Effectuer l'anesthésie. Surveiller les signes vitaux durant le sommeil. Prolonger le sommeil, si nécessaire. Réanimation en cas d'incident en cours d'opération. Surveillance avant, pendant et après le réveil.

Qualités :

Rapidité d'intervention. Nerfs solides. Disponibilité. Esprit d'analyse et de synthèse. Grande rigueur. Ecoute

Formation recommandée :

Même formation que les médecins généralistes (cursus de 7 ans après un BAC S), puis spécialisation en anesthésiologie-réanimation.

Salaire :

22 K € / an (Brut) les premières années, mais peut monter jusqu'à 68 K € / an (Brut) avec l'ancienneté.

Environnement :

Cliniques et hôpitaux, parfois aux urgences.