Annuler

Métier : Contrôleur·euse de gestion sociale

Devenir Contrôleur·euse de gestion sociale (formation, salaire...)

28 juin

Le·a contrôleur·euse de gestion sociale est au carrefour de plusieurs disciplines : la finance et les ressources humaines.

Contrôleur·euse de gestion sociale

Définition générale :

Le·a contrôleur·euse de gestion sociale est au carrefour de plusieurs disciplines : la finance et les ressources humaines. Il ou elle place le facteur humain au centre de ses analyses, et réalise des bilans sociaux pour permettre d'optimiser les politiques RH en entreprise. L'évaluation de plusieurs paramètres lui permet de mener à bien sa mission. Par exemple, le climat en entreprise, l'absentéisme, la parité des salaires, le turnover, etc.

Compétences :

- Connaissances solides en gestion financière et ressources humaines,
- Savoir élaborer et conduire des études statistiques,
- Maîtrise de tous les outils informatiques nécessaires pour établir les études et les bilans,
- Savoir analyser les données pour en ressortir des conclusions utiles à la politique RH de l'entreprise.

Activités :

- Créer des bilans sociaux,
- Mettre à jour les données annuelles,
- Reporter les chiffres dans les tableaux correspondants,
- Conduire des études statistiques pour répondre à une problématique,
- Choisir les paramètres pertinents et analyser les résultats,
- En déduire des conduites à tenir.

Qualités :

- Être rigoureux·euse,
- Méthodique,
- Savoir observer,
- Analyser,
- Avoir l'esprit de synthèse,
- Aimer trouver des solutions à des problèmes,
- Être autonome.

Formation :

Master en contrôle de gestion sociale ou statistiques et économétrie ou gestion des ressources humaines.

Salaire :

Le salaire se situe entre 3 000 et 5 500 € brut / mois.

Environnement :

Le·a contrôleur·euse de gestion sociale exerce en entreprise et collabore avec les salariés en charge de la gestion financière, des ressources humaines, et la direction.

Contrôleur·euse de gestion sociale