Annuler

Métier : Thanatopracteur·rice

Devenir Thanatopracteur·rice (formation, salaire...)

01 juillet

Le·a thanatopracteur·rice pratique des soins de conservation, d'hygiène et de présentation sur les corps des défunts afin de rendre aux personnes décédées leur dignité ainsi qu'une apparence apaisée.

Thanatopracteur·rice

Définition générale :

Le·a thanatopracteur·rice pratique des soins de conservation, d'hygiène et de présentation sur les corps des défunts afin de rendre aux personnes décédées leur dignité ainsi qu'une apparence apaisée.

Compétences :

Être capable d'appréhender sereinement les situations de deuil.

Activités :

Le·a thanatopracteur réalise les soins de conservation en 3 temps :

- L'hygiène par le lavage et la désinfection du corps,
- La conservation par l'injection artérielle d'une solution conservatrice à base de formaldéhyde et le traitement des cavités thoraciques et abdominales. Ces gestes requièrent des compétences particulières et un savoir-faire acquis pendant la formation,
- La présentation par l'habillage, la coiffure et la cosmétique.

Qualités :

- Discrétion,
- Maîtrise émotionnelle,
- Minutie,
- Code éthique irréprochable,
- Respecter scrupuleusement le secret professionnel.

Formation recommandée :

Diplôme national de thanatopracteur. La durée des études approche les 2 ans avec une partie théorique de 9 mois et un stage d'environ 1 an.

Salaire :

Du SMIC à 4 000 € brut / mois selon le statut, l'expérience et s'il ou elle est à son compte.

Environnement :

- Hôpital,
- Funérarium,
- Domicile des défunt·e·s.

Thanatopracteur·rice