Annuler

Interview : [BFM GRAND LILLE / L4M] : NOVA FORMATION FUNERAIRE : « Il y a un réel besoin sur ces métiers »

04 novembre
Le secteur des pompes funèbres a été mis à rude épreuve ces deux dernières années. Avec des...
[BFM GRAND LILLE / L4M] : NOVA FORMATION FUNERAIRE : « Il y a un réel besoin sur ces métiers »

Le secteur des pompes funèbres a été mis à rude épreuve ces deux dernières années. Avec des milliers de décès dû au coronavirus, on parle d’un réel bouleversement pour la profession. Pour en parler, Vanessa BIBAS, Responsable Formation chez Nova Formation Funéraire, ainsi que Thibaud COTTIN, Responsable Communication chez L4M, étaient présents sur le plateau de BFM Grand Lille, ce mercredi 3 novembre 2021.

La crise sanitaire a véritablement bousculé le secteur funèbre. En effet, il a avant tout fallu s’adapter pour continuer à répondre aux besoins des familles, tout en respectant le protocole sanitaire imposé : le nombre de personnes limité pour les cérémonies, le pass sanitaire, la mise en bière immédiate pour les défunts atteint du covid-19 etc. Ce fut une période compliquée à la fois pour les familles et leur processus de deuil, mais aussi pour les acteurs funéraires.

Mais, ce pic de mortalité a suscité beaucoup d’activité, et Vanessa en profite pour mettre en lumière les métiers de son secteur : « Il y a un réel besoin sur ces métiers, mais les gens les connaissent mal et n’ont pas naturellement l’envie de travailler dans ce secteur » explique-t-elle.

Il existe différents type de métiers :

- Le Conseiller Funéraire, qui va accompagner les familles pour l’organisation de la cérémonie, les formalités administratives et être garant de la qualité du service rendu,

- Le Maitre de cérémonie, qui va être le « chef d’orchestre » de la cérémonie, mais qui va être également présent lors de la mise en bière du défunt, et va travailler en collaboration avec les chauffeurs/porteurs,

- Le Chauffeur/Porteur, qui va s’occuper d’accompagner le défunt dans son parcours.

Il y a également d’autres métiers, qui restent dans l’ombre :

- Le Marbrier funéraire, qui travaille dans les cimetières et qui est chargé de creuser les fosses et de construire les caveaux,

- Le Thanatopracteur, qui lui s’occupe des soins de conservation du défunt, mais aussi de sa présentation, en fonction des souhaits des familles.

Ces métiers sont assez sélectifs et comme explique Vanessa « il est de plus en plus compliqué de trouver des candidats ». Il y a évidemment quelques prérequis pour exercer ces professions, notamment l’aspect mobilité et disponibilité, mais aussi l’aspect relationnel qui est extrêmement important, et il est également important d’avoir une bonne condition physique pour pouvoir travailler dans les meilleures conditions.

Chez Nova Formation Funéraire, différentes formations sont proposées, avec une durée d’allant de 3 jours pour les Chauffeurs/Porteurs, à 3 mois pour les Conseillers Funéraire, et même 2 ans pour les Thanatopracteurs.

Pour retrouver les formations chez Nova : http://www.formations-funeraires.com/ 

Retrouvez également l'intégralité de l'interview : 

[BFM GRAND LILLE / L4M] : NOVA FORMATION FUNERAIRE : « Il y a un réel besoin sur ces métiers »