Vous recherchez...

Interview : Orthophoniste

Orthophoniste

Quel a été votre parcours professionnel du Bac jusqu'ici ?

J'ai tout d'abord suivi un Bac D (Mathématiques, Sciences naturelles), après lequel j'ai passé les concours d'entrée des écoles d'orthophoniste.
Je n'ai pas réussi la première fois, c'est pourquoi je me suis inscrite en fac de psychologie pour une année, mais j'ai échoué une seconde fois.
J'ai donc préféré intégrer une classe préparatoire, à l'issu de laquelle j'ai enfin validé mes concours.Une fois la formation d'orthophoniste validée, j'ai travaillé pendant deux ans en collaboration avec un orthophoniste qui était déjà installé, ce qui m'a permis d'approfondir mes connaissances. Puis, je me suis installée ici à mon propre compte en octobre 2003, ce qui est assez récent.

Cette année préparatoire est spécialisée en orthophonie ?

Non, en fait, c'est une année de préparation générale aux professions paramédicale.

Combien de temps dure la formation d'orthophoniste ?

Normalement en 4 ans, mais je l'ai effectué en 6 ans. On peut redoubler une année sans aucun problème, et c'est ce que j'ai fait car mon niveau était trop juste dans certaines matières.

Comment se déroulent ces quatre années d'études ?

La première année est consacrée à l'observation de la normalité, on étudie la morphologie de l'homme. La deuxième et la troisième année sont consacrées quant à elles à l'étude de la pathologie et des soins appropriés. Enfin la quatrième année est uniquement consacrée à la rédaction d'un mémoire, nous n'allons presque plus en cours.

Avez-vous eu des stages pendant cette période ?

Oui, mais la manière dont ils se déroulent dépend de l'école de formation. Dans mon école à Paris, notre stage se déroulait sur toute l'année à raison de 3 demi-journées par semaine. Il n'y a qu'en quatrième année qu'on ne fait pas de stage.

En quoi ces stages ont-ils été bénéfiques pour vous ?

Personnellement j'apprends beaucoup plus grâce à la pratique qu'a la théorie, on peut dire que j'ai appris la profession principalement grâce à mes stages.

Où avez-vous effectué vos stages ?

Dans divers hôpitaux de Paris, j'ai travaillé dans différents services comme en pédopsychiatrie, en gériatrie, dans un institut des pathologies de la voix, dans un centre spécialisé dans les implants auditifs (implant cochléaire).

Existe-t-il des stages destinés aux professionnels de l'orthophonie ?

Oui, la FNO (Fédération Nationale de l'Orthophonie) organise tous les ans des sessions de remise à niveau. Ces stages sont de courtes durées (3-4 jours) et sont payants.

Quelles sont, selon vous, les qualités indispensables pour faire ce métier ?

Il faut avoir le sens du relationnel notamment avec les enfants qui représentent la majeure partie de nos patients.
Il faut également de la patience, et une certaine capacité d'analyse, car nous devons déceler des problèmes parfois très compliqués. Les troubles de l'audition peuvent avoir de nombreuses sources.

Enfin auriez-vous quelques conseils à donner à nos internautes ?

Il faut s'accrocher et ne surtout pas désespérer si on rate une ou deux fois au concours d'entrée des grandes écoles. Il faut choisir son sujet de mémoire avant d'arriver en quatrième année, sinon on est vraiment pris de cour. C'est ce qui m'est arrivé et j'ai du redoubler ma quatrième année.
Il ne faut pas hésiter, c'est une profession intéressante, le travail n'est pas du tout répétitif.
C.S.

Voir aussi

Offres de formation