Vous recherchez...

Interview : Educatrice spécialisée

Educatrice spécialisée

Educatrice spécialisée

Parlez-nous de votre parcours…

J'ai fait un Bac ES avant d'entrer à l'ESMOD à Roubaix, afin de devenir styliste, une formation qui n'a rien à voir avec mon métier actuel ! C'est après avoir eu mon diplôme, en passant des entretiens, que je me suis remise en question sur mon orientation. Dans la grande distribution textile, on ne retrouve pas le même esprit de découverte et de partage qu'on avait en formation. Je me suis donc tournée vers des domaines qui m'attiraient depuis toute petite : l'éducation, l'accompagnement, l'aide à la personne… J'ai pu, grâce à la Mission Locale, rencontrer des professionnels, faire des tests, visiter des structures, faire des stages… Je suis devenue pré-stagiaire éducateur, cela consiste à travailler tout en préparant les concours au métier d'éducateur spécialisé. Trois écoles proposent cette formation à Lille : IRTS, EES et L'IUT de Tourcoing. Ayant réussi les trois concours, j'ai choisi de faire ma formation en 3 ans à l'IUT. Aujourd'hui je travaille à l'ADSSEAD de la Madeleine, pour la protection de l'enfance.

Avez-vous réalisé des stages pendant votre formation ?

Oui, chaque année on a réalisé un stage qu'on pouvait choisir. Mais il fallait que quatre champs d'action soient vus sur les 3 ans : public enfant, public adulte, difficultés sociales et handicapés. C'est ce qu'il y a de plus formateur, même si des bases théoriques sont très importantes. Les stages permettent de découvrir la multitude de contextes, de publics, de missions d'intervention… C'était bien aussi ce système d'alternance entre les stages et les cours, on pouvait en discuter entre nous et voir d'un nouvel œil ce qu'on étudiait.

Quelles sont vos missions au quotidien ?

Je suis mandatée par le juge de l'enfance pour exercer une mesure d'assistance éducative auprès des familles et des mineurs. Donc j'effectue des visites à domicile, des accompagnements à l'extérieur (planning familial, tâches administratives…), je suis en contact avec les partenaires (foyers, écoles…), je rédige des rapports pour le juge ainsi que pour l'équipe.

Quelles sont les qualités nécessaires pour être éducateur spécialisé ?

L'écoute, l'empathie, savoir comprendre les gens mais aussi se remettre en question, être à l'aise à l'écrit s'il faut rédiger beaucoup de rapports, être ouvert aux échanges, avoir l'esprit d'équipe, parce que dans ce domaine, seul on n'avance pas. Et puis être au clair avec son histoire, et savoir passer le relai quand certaines histoires font résonance avec la nôtre. On doit rester neutre et ne pas émettre de jugement, même si on en a toujours un tout petit peu.

Quels sont les avantages et les inconvénients du métier ?

Généralement les éducateurs spécialisés ne font pas ça pour le salaire ! Donc financièrement ce n'est pas très intéressant, le rythme irrégulier des structures fermées (internats) est très fatiguant, et puis on est confronté à des situations difficiles. Des étudiants ont été déçus de voir que ce n'était pas magique, on ne peut pas sauver tout le monde. Par contre c'est un enrichissement permanent, on est sans cesse dans l'échange, l'interactivité et la communication, il n'y a pas de routine ! Et puis les environnements sont très variés.

Quelques conseils pour quelqu'un qui aimerait se lancer dans cette voie ?

De se tenir informé des journées de conférences, des nouvelles lois, et surtout, garder l'esprit ouvert !
FR18/07/2011

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation