Vous recherchez...

Interview : Cadre de santé

Cadre de santé

Ingrid Fernandes est un bel exemple d'évolution de carrière. Après 10 ans d'exercice en tant qu'infirmière de bloc, elle monte en grade et passe responsable. Cinq ans plus tard, elle devient cadre de santé. Elle aime le côté technique, structuré, cadré et protocolaire du milieu chirurgical. Ses compétences pour organiser et manager ainsi que son sens des responsabilités lui ont permis de gravir cet échelon supplémentaire.

Aujourd'hui, à 42 ans, elle se forme en alternance à la direction des établissements de santé. Dans la K'F et de l'IAE de Lille, elle répond à nos quelques questions.

Comment définiriez-vous le métier en 3 mots ?

Responsable, car bien sûr, il faut aimer occuper un poste à responsabilité. Organisé. C'est le job : organiser son travail, mais aussi celui des autres. Et ouvert : le cadre de santé travaille avec des équipes. Le contact humain est important, il faut savoir observer et être ouvert au dialogue pour être un bon manager.

Quelles sont les qualités indispensables pour exercer ce métier ?

Il faut savoir se remettre en question, accepter la critique. Parfois, on fait de notre mieux, on pense avoir bien organisé les choses, et au moment de l'application, ça ne marche tout simplement pas. Il faut savoir être humble et reconnaître ses erreurs, même devant les équipes. On n'a pas toujours le résultat escompté.

Quels sont les avantages de l'alternance ?

Il y a plusieurs points positifs dans le fait d'entreprendre une formation en alternance. La première, c'est ce que j'appellerais un retour immédiat sur investissement. Dès que l'on apprend quelque chose en cours, on peut directement le mettre en application sur son lieu de travail. C'est très enrichissant. La deuxième chose, c'est bien sûr de pouvoir garder son poste, sa place dans l'entreprise. C'est plus facile de se former en alternance, dans la mesure où les équipes gagnent en autonomie, mais vous êtes toujours présent pour les encadrer. Quand on part se former pendant un an, l'équipe a appris à se débrouiller toute seule, ou un remplaçant a été trouvé. Revenir dans son rôle de manager est compliqué dans ces cas-là, sauf si éventuellement on revient dans un autre service pour manager une nouvelle équipe.

Quels conseils donneriez-vous à un futur cadre de santé ?

De ne pas faire aux autres ce qu'on ne veut pas qu'on nous fasse. Pour être crédible, il faut être proche de ses équipes, avoir une ligne de conduite et ne pas se donner l'avantage parce qu'on est le manager. Par exemple, quand il faut gérer les plannings, il faut d'abord commencer par faire celui des autres et composer ensuite avec le sien. Et puis il faut être flexible. Dans ce secteur, un cadre n'a pas d'horaires classiques ! Il faut toujours être disponible en cas de problème.

Offres d'emploi

Offres de formation

Offres de stage