Vous recherchez...

Interview : Technicien du traitement des eaux

Technicien du traitement des eaux

Technicien du traitement des eaux (depuis Depuis 3 ans et demi)

Société: Sogéa Nord

Quel a été votre parcours scolaire et professionnel ?

J'ai tout d'abord passé un CAP et un BEP en électrotechnique et j'ai ensuite directement intégré une petite station d'épuration où je suis resté 2 ans en tant que technicien du traitement des eaux. J'ai également suivi une formation de technicien de maintenance en automatisme afin d'acquérir des compétences supplémentaires. Le hasard a fait que j'ai dû m'éloigner du secteur du traitement des eaux pendant 3 ans. Durant cette période, j'ai exercé divers métiers en lien avec le domaine de l'électrotechnique. Ce n'est qu'en 1992 que j'ai à nouveau intégré une station d'épuration, celle de Wattrelos. Je m'occupais de son exploitation en tant qu'électromécanicien et j'y suis resté 10 ans. Au terme de cette période, j'ai été embauché comme technicien du traitement de l'eau à la station de Villeneuve d'Ascq où je travaille actuellement.

Quelles sont concrètement vos activités ?

Je suis arrivé à la station d'épuration de Villeneuve d'Ascq lors de sa mise en route en 2001. J'étais alors l'adjoint du chef de station. Aujourd'hui, je suis le responsable. Je supervise le personnel et m'occupe de tout ce qui est maintenance.

Quels sont les avantages et les inconvénients du métier ?

Pour ce qui est de la station dans laquelle je travaille, le principal avantage c'est la tranquillité. Bien sûr nous avons certains impératifs à respecter mais, dans l'ensemble, chacun est libre de travailler à son rythme. C'est loin d'être un travail à la chaîne : nous n'avons même pas de pointeuse ! En ce qui concerne les inconvénients, je n'en vois qu'un : nous ne savons pas ce qu'il adviendra de nous dans les années qui viennent. En effet, Sogéa Nord, la société qui m'emploie, est soumise à un contrat d'exploitation de la station d'une durée de 7ans. La station appartient à la communauté urbaine de Lille qui propose tous les 7 ans un nouveau contrat d'exploitation. Mais rien ne nous garantit que le contrat sera renouvelé avec Sogéa Nord.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui souhaiteraient suivre vos traces ?

Je pense qu'il faut d'abord essayer pour voir si ça vous plait ou non. La motivation est importante et on ne peut s'investir totalement dans son travail que si on l'aime. Ensuite, tout dépend du poste que vous visez mais dans l'ensemble il faut avoir l'esprit vif, comprendre les choses rapidement pour pouvoir les gérer facilement. Il faut aussi être organisé et savoir toucher un peu à tout.
R. J.

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation

Offres de stage