Vous recherchez...

Interview : Etudiant avocat

Etudiant avocat

Alexandre Zehnder (21 ans)

Quel est ton parcours universitaire depuis le bac ?

Après le Bac, je suis entré directement à la fac de droit, à Douai. J'ai acquis mes deux années de Deug et je termine actuellement les examens de la Licence pour poursuivre mon parcours en maîtrise.

Comment se sont déroulées ces trois années de fac ? Quelles ont été les différentes matières enseignées ?

Ma formation est vraiment très théorique car l'expérience pratique, sur le terrain, débute à partir de la maîtrise.
En première année de Deug j'ai étudié le droit civil, constitutionnel, administratif, l'organisation judiciaire et les relations internationales. En deuxième année, j'ai eu des cours de droit pénal, administratif, civil, fiscal mais j'ai également analysé le droit des contrats, les procédures pénales et les bases du marketing. Ma formation comprend des cours magistraux et des TD en droit civil, pénal et commercial. Généralement j'avais entre 20 et 25 heures de cours par semaine, mais il ne faut pas oublier le travail personnel qui demande beaucoup de rigueur et d'investissement. Sinon cette année, j'ai étudié le droit de l'expropriation, les procédures civiles, le droit international public, le droit pénal spécial et le droit du travail.

La formation imposée n'est-elle pas trop contraignante ?

C'est vrai que si on n'aime pas étudier le droit, il est nécessaire de se réorienter ! Mais c'est une matière qui me passionne, j'en apprends chaque jour un peu plus. Je trouve très intéressant et enrichissant de bien connaître les lois.

Pourquoi as-tu choisi cette orientation professionnelle ?

Car j'ai toujours été en contact avec cet environnement de par la situation professionnelle de mon père, qui est lui-même avocat. J'ai donc, au préalable, une connaissance du métier qui peut conforter ce choix. Mais les études juridiques sont également une voie qui ouvre beaucoup de portes et de nombreux débouchés.

D'après ton contexte familial, quels sont les différents avantages et inconvénients que tu as pu mesurer concernant le métier d'avocat ?

Comme c'est une profession libérale, c'est un métier qui procure une certaine autonomie pour gérer le travail, la clientèle et les horaires. De plus, le côté relationnel est très intéressant. C'est un métier qui demande d'être social, ouvert et les activités sont valorisantes car elles aident et apportent des solutions aux personnes en difficulté.
Cependant l'exercice en libéral a aussi ses contraintes car il demande une large responsabilité auprès du cabinet. Il n'y a pas de sécurité de l'emploi et les horaires sont assez particuliers. La difficulté est aussi de devoir être constamment au top et performant pour d'une part, défendre au mieux chaque client et d'autre part, pour assurer la rentabilité du cabinet.

Quelles sont les principales qualités à avoir pour être un bon avocat ?

Il faut évidemment avoir une très bonne connaissance de la loi mais le plus important est d'être très rigoureux au niveau de la procédure. Il faut aussi savoir mettre en confiance la personne défendue, être persuasif et avoir des talents d'orateur pour savoir jouer la comédie ! Car c'est un métier qui demande une part de comédie pour pouvoir débattre, exagérer, confronter et faire passer ses idées dans toute situation. Enfin, humainement, il ne faut pas avoir de scrupule pour être apte à défendre tout type de personne.

Comment envisages-tu ton avenir après ton année de maîtrise ?

Je compte faire une prépa IEG (Ecole des Institutions Juridiques) à Lille pour préparer le concours aux écoles d'avocats (CAPA : Certificat d'aptitude à la profession d'avocat). Puis, j'aurai un an et demi de formation en école d'avocats après le CAPA pour être diplômé. Et une fois le diplôme d'avocat en poche, j'ai deux ans de stage, à effectuer en cabinet d'avocats avant de pouvoir exercer mon activité.

Quels conseils pourrais-tu apporter à un étudiant qui aimerait suivre ta voie ?

D'aimer avant toute chose les études de droit et d'avoir une bonne organisation dans le travail pour savoir gérer son travail personnel. Il faut aussi être rigoureux et assidu pour assurer l'obtention de chaque année universitaire. Le plus serait aussi de multiplier les stages après la licence pour avoir de la pratique et une meilleure connaissance du métier. Et surtout ne pas hésiter à se faire entendre, avoir du caractère pour imposer ses idées.
M.H.K.

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation