SQUARE HABITAT NORD DE FRANCETHIRIEZ LITERIEEURADIFPARTENORD HABITATCERFRANCE Nord - Pas de Calais

Vous recherchez...

Interview : Miss

Elodie PRUDHOMME (21 ans)

Société: Etudiante en Licence collaboration des activités internationales

Ambassadrice de charme, reine de beauté, les miss ne sont pas souvent considérées à leur juste valeur. Ainsi, le public les voit comme des filles « futiles », n’ayant pas de projets professionnels et personnels en dehors des défilés et des élections. L4M fait tomber quelques idées reçues et vous plonge dans le monde des miss. Rencontre avec Elodie Prudhomme, miss Artois Hainaut 2006, représentante de la région Nord à l’élection de Miss France le 9 Décembre 2006.

Comment avez-vous découvert l’univers des miss ?

« A l’âge de 8 ans, je participais à des défilés de mode organisés durant les élections de miss Escaut, ainsi j’ai été plongée dans ce milieu très tôt. De plus, issue d’une famille de musiciens et de danseurs, le monde artistique a véritablement bercé mon enfance : mon grand-père, professeur de musique de la région du nord m’a donné le goût pour le piano, et m’a transmis sa sensibilité artistique.
Ensuite j’ai pratiqué pendant plus de 15 années la danse classique et contemporaine, passion qui me colle véritablement à la peau, puisque en tant que miss, nous assurons un spectacle chorégraphique sur des musiques des variétés françaises et internationales, lors des élections cantonales. Cependant, cette aventure a réellement débuté, lorsque je me suis inscrite pour l’élection de Miss Pays Quercitain en Avril 2005. Remportant ce titre, j’ai pu participer à l’élection régionale en Octobre 2005 où j’ai accédé au titre de 4ème dauphine de Miss Artois Hainaut 2005, ce qui m’a permis de me représenter cette année. »

Comment avez-vous été accueillie lorsque vous avez déclaré que vous participiez aux élections de miss ?

« Dans la famille, tout le monde m’a incité à aller jusqu’au bout de mes rêves. J’ai toujours suivi ce proverbe : « Qui ne tente rien à rien » ! Ma maman m’a toujours soutenue et m’a accompagnée durant toute cette aventure. En ce qui concerne mes amis, ils étaient étonnés de savoir que je participais à ces élections, puisqu’ils avaient quelques sévères préjugés sur le profil d’une miss. Or, aujourd’hui ils sont tous très fiers de moi et viennent régulièrement me soutenir lors de shows, des élections….
Le rôle d’une miss ne s’arrête pas aux défilés et aux simples sourires : c’est avoir un grand cœur, aider les associations, prendre la parole en public, organiser des spectacles, et participer à la vie sociale et culturelle . »

Que représente pour vous cette consécration ?

« Cette victoire est avant tout personnelle, puisqu’elle m’a permis de me rapprocher de mon papa, et d’établir de véritables liens familiaux. Je sais qu’il est très fier de moi. Le jour de l’élection, toute ma famille était présente.
C’est également, l’aboutissement d’une année de galas, de shows, et une fierté d’avoir cette écharpe de miss Artois Hainaut autour de mon cœur. Je serais digne de ce titre afin de mettre notre région en valeur et de prouver aux autres provinces, que nous, les chtimis, sommes remplis de chaleur humaine et de joie de vivre. Notre région est formidable, pour rien au monde je ne la quitterai ! »

Comment avez-vous abordé cette élection ?

« Je pense qu’il faut partir neutre, avoir l’esprit sportif et rester fair-play quoi qu’il arrive. Je me disais pourquoi pas moi ? Et à l’annonce des résultats, j’ai vraiment ressenti un énorme soulagement mais également un effet de surprise. Nous étions 16 candidates, nous avons créé de solides liens d’amitié malgré nos différences de caractère et le stress de cette compétition. »

Quelle est votre conception du rôle de Miss Artois Hainaut ?

« Quel bonheur d’être l’ambassadrice de cette région, qui possède de grandes valeurs, des traditions, une diversité culturelle incroyable mais qui est principalement au cœur d’une économie européenne, présente dans les secteurs tels que l’agriculture, l’industrie automobile, ferroviaire. Notre région, a souffert, mais grâce à notre solidarité et à notre courage, elle a pu se reconstruire ! Ainsi porter sur ses épaules et dans son cœur ces symboles de l’Artois et du Hainaut sera ma première mission.
Quand je partirai pour l’élection de Miss France, je ferai tout mon possible pour hisser très haut les couleurs de notre région. J’espère profiter de cette aventure et en faire profiter tout les autres. Je suis en tout cas très motivée et rien ne pourra me perturber. »

Que faites vous quand vous ne défilez pas ?

« Diplômée d’un D.U.T Gestion des Entreprises et Administrations, je prépare cette année, une licence de Collaborateur des Activités Internationales à l’université de Valenciennes. J’étudie la politique, le management, le droit communautaire, le marketing en relation avec l’international et les entreprises partenaires avec la France.
J’envisage par la suite d’entreprendre des études de journalisme international afin de devenir envoyée spéciale. Pour me détendre, en dehors de ma scolarité, je pratique les arts martiaux, le piano, le chant, la danse, le jogging. Je pense être une fille bien dans sa tête et dans son corps ! »
S.L13/10/2006

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation

Offres de stage