Vous recherchez...

Interview : Responsable du mastère SYSPEC Manager en gestion des énergies renouvelables

Responsable du mastère SYSPEC Manager en gestion des énergies renouvelables

Dorine Van Der Waals est responsable pédagogique de la formation continue du mastère spécialisé dans le management en gestion des énergies nouvelles proposé à l'ENSAM. L'enseignement dure une année. Elle a accepté de répondre à quelques questions à propos de cette formation au cœur des préoccupations écologiques.

 

Aux origines de cette formation

Le Mastère spécialisé SYSPEC (Systèmes hybrides de Production d’Électricité et de Chaleur) management en gestion des énergies renouvelables existe depuis 2006. Il a été créé par l'ENSAM (École Nationale Supérieure des Métiers d'Arts) à la demande de sociétés industrielles spécialisées dans le stockage des énergies renouvelables. Il existait à l'époque très peu d'offres de formation dans ce domaine, ce mastère offre donc une qualification spécifique dans le Nord - Pas-de-Calais.

Non seulement la formation est inscrite au RNCP (Registre National de Certification Professionnelle) depuis mai 2015, ce qui lui confère le statut officiel de certification de premier niveau, mais elle est reconnue par HEI (Haute École d'Ingénieur) et l'école Centrale.

Les professionnels sortant de cette formation seront à même de concevoir, réaliser et exploiter des installations intelligentes stockant les énergies renouvelables. Ils pourront ainsi se diriger vers plusieurs grands secteurs : le transport, la recherche sur l'efficacité énergétique, l'énergie éolienne ou maritime ou encore les nouveaux réseaux électriques intelligents (smartgrids)

 

Un Post-Bac +5

Une chose importante à retenir : il s'agit d'un mastère en formation continue, certes accessible aux étudiants sortant de leurs études, mais surtout aux professionnels désireux d'accroître leurs compétences, d'en acquérir de nouvelles et/ou de se spécialiser dans le stockage des énergies renouvelables.

L'une des principales forces de cette formation est qu'elle propose six mois d'enseignements théoriques assurés par des enseignants-chercheurs et des professionnels puis six mois de stage à temps complet au sein d'une entreprise.

Ce semestre d'immersion est l'occasion d'échanges très fructueux entre l'entreprise, le responsable pédagogique et le stagiaire. Et un recrutement fait souvent suite à cette période d'immersion. Lorsque ce n'est pas le cas, le stagiaire est parfois amené à poursuivre un projet développé durant le semestre écoulé dans le cadre d'une nouvelle entreprise innovante.

Il arrive souvent que les entreprises embauchent les stagiaires à l'issue de la formation. Il y a en effet un très grand besoin de la part des entreprises pour le type de compétences développées par la formation.

Le mastère est réservé à plusieurs catégories de personnes : des étudiants de niveau Bac +5, mais aussi des salariés en reconversion professionnelle et des demandeurs d'emploi.

Ce mastère sort donc du cadre de formation initiale. De plus, il s'agit d'un cursus qualifiant et professionnalisant, qui apporte un label. Mais il n'est pas diplômant.

 

Une évolution constante pour être à la pointe de l'actualité

Le développement durable est un secteur sans cesse en mouvement. De nouvelles mesures sont prises et les entreprises et instituts de formation doivent s'adapter à celles-ci. L'équipe pédagogique du mastère spécialisé dont fait partie Dorine Van Der Waals accorde également une attention particulière aux nouveaux modes de fonctionnement des industries et aux impératifs auxquels elles doivent faire face.

Les cours évoluent et s'adaptent pour laisser la place à des thématiques d'actualité et au cœur des préoccupations de tout le secteur du développement durable.

Par exemple, les préconisations des Accords de Paris vont être prises en compte dans la refonte des enseignements du mastère. Enseignants et intervenants vont donc adapter leurs programmes pour inclure la limitation du réchauffement climatique à 1.5°.

En un mot, le mastère s'adapte à l'actualité pour préparer ses étudiants aux exigences industrielles en matière d'énergies renouvelables.

 

Une grande plus-value pour les entreprises

Les personnes suivant les enseignements de ce mastère possèdent chacun un profil bien particulier. Qu'ils soient jeunes diplômés, salariés en reconversion professionnelle ou demandeurs d'emplois, chacun apporte un bagage de connaissances et de compétences qui enrichit la promotion.

Les entreprises recherchent des personnes connaissant déjà le monde du travail et possédant une ou plusieurs compétences en matière de gestion énergétique.

Le mastère spécialisé management propose une formation diversifiée qui aborde des thématiques variées : énergie éolienne, transport, gestion et stockage de l'énergie…

 

Depuis dix ans, 89 personnes ont obtenu cette certification si particulière dans le paysage des formations relatives au développement durable. Après un an de mise en veille pour créer de nouveaux programmes, le mastère spécialisé management en gestion des énergies nouvelles est prêt à accueillir une nouvelle promotion dès septembre 2016.

 

Toutes les informations nécessaires à l'inscription à ce mastère sont disponibles sur ce lien.

 

Offres d'emploi

Offres de formation

Offres de stage