Vous recherchez...

Interview : Disquaire

Disquaire

Société: CaféDiskaire

Parlez-nous du CaféDiskaire…

Le CaféDiskaire est un disquaire d'occasion mais pas seulement ! J'ai élargi l'activité au bar et à la restauration rapide. Des expos et des concerts réguliers ramènent également du monde !

Qu'avez-vous suivi comme études ?

J'ai obtenu un bac scientifique, ensuite j'ai fait un DUT Techniques de Commercialisation que j'ai complété avec une Maîtrise de marketing et communication.

Ces formations vous ont apporté beaucoup lors de la création de votre projet ?

Quand j'y étais, j'avais l'impression que ma formation ne m'apportait pas grand-chose. Mais quand j'ai créé mon entreprise, j'ai compris qu'on ne montait pas un tel projet sans connaissances en gestion, comptabilité et marketing.

Comment en êtes-vous venu à créer ?

Avant d'ouvrir ma boutique, j'ai exercé plusieurs métiers du commerce : vendeur, responsable de magasin, responsable de stocks… Puis j'ai eu envie de monter ma propre affaire en rapport avec ma passion : la musique.

Pouvez-vous résumer le métier de disquaire ?

Une grande partie du travail consiste à gérer ses stocks, je travaille en flux tendus pour avoir constamment la même quantité de produits à offrir aux clients.Comme dans tous les commerces, mon métier consiste aussi à fidéliser la clientèle en ciblant leurs besoins. Un disquaire peut choisir une spécialisation dans un style de musique, pour ma part je suis généraliste.

Les qualités requises ?

Il faut être accueillant, souriant, avoir un bon sens du relationnel. Dans le métier de disquaire, il faut avoir de bonnes connaissances en musique. L'aspect commercial ne fait pas tout, si on me demandait de vendre des voitures, ça serait plus compliqué… C'est un métier de passionné !

Comment vous envisagez l'avenir du CaféDiskaire ?

L'avenir de mon commerce dépend surtout de l'évolution des supports musicaux…J'avoue que je n'ai pas choisi la filière la plus facile ! Pour l'instant je me concentre sur le développement de mon concept en multipliant les actions culturelles.

Quels sont les plus et les moins du métier de disquaire ?

Les avantages c'est principalement de pouvoir vivre de sa passion, même d'un point de vue relationnel, par rapport à d'autres commerces c'est très facile d'aborder les clients. On crée un vrai tissu relationnel avec des gens très intéressants basés principalement dans l'art ou dans la musique.L'inconvénient principal relève de la question du support : avec internet et les mp3 c'est difficile de rendre cette activité rentable, comme dans la plupart des métiers de la musique aujourd'hui…Mais avec un peu de réflexion et d'ingéniosité on peut toujours trouver des solutions !

Des conseils pour les futurs disquaires ?

Je leur conseille de prévoir une activité annexe au métier de disquaire, qui ne suffit pas à couvrir tous les frais. Ensuite il faut connaître la réalité du marché, ne pas partir trop optimiste et savoir où l'on va. Etre disquaire implique énormément de charges. En clair, réfléchissez bien avant de vous lancer !
F.R

Voir aussi