Vous recherchez...

Interview : Conseiller conjugal

Conseiller conjugal

Société: Cler Amour et famille à Douai

Quelle formation avez-vous suivie pour devenir conseiller conjugal ?

En parallèle de mon activité professionnelle, j'ai suivi une formation de 1980 à 1997 pour devenir conseiller conjugal.

Quelle était votre activité professionnelle ?

J'ai été pharmacien pendant 30 ans, je suis devenu conseiller conjugal au moment de partir à la retraite.

Pourquoi ce choix ?

La famille et plus particulièrement la relation amoureuse sont des thèmes auxquels j'ai toujours été sensible. J'ai beaucoup reçu durant toute ma vie et j'avais envie de le rendre.

Concrètement que fait un conseiller conjugal ?

Je suis à l'écoute des personnes qui viennent se confier, je dois rester neutre. Lors des séances je tiens conseil pour essayer de rétablir la communication au sein de couple qui désire s'en sortir, mais il m'arrive aussi de recevoir des personnes seules.
En parallèle, j'organise aussi des séances de rencontre et des réflexions autour du couple.

Avez-vous rencontré des difficultés durant votre carrière ?

Oui, évidemment, c'est pour cela que l'on a des séances de supervision pour faire part de ses difficultés, de même nous sommes suivis par un psychologue pendant la formation mais aussi tout au long de l'exercice de notre profession.

Quelles sont les qualités requises pour exercer cette profession ?

Il faut avoir le sens de l'écoute, une certaine intuition et de la psychologie. Il est aussi essentiel d'avoir atteint une certaine maturité et un équilibre personnel.

Auriez-vous un conseil à donner à quelqu'un qui désirerait être conseiller conjugal ?

Il faut être préparé tant au niveau du savoir, que du savoir-faire et du savoir être, il est important d'être bien dans sa peau car ce n'est pas un métier facile.
A.T

Voir aussi

Offres de formation