Interview : Etudiant en Statistiques

Matthieu est en fin de formation. En effet, il est actuellement en stage de DESS qui met un terme à l'ensemble de ses études. Désireux de travailler dans les statistiques, l'assurance peut être pour lui un secteur d'embauche.

Quel cursus scolaire as-tu suivi ?

Après un Bac S, j'ai poursuivi par un DEUG, une Licence et une maîtrise en MASS (Mathématiques Appliqués aux Sciences Sociales). J'ai ensuite voulu me spécialiser par un DESS MAI (Mathématiques Appliqués à l'Informatique).

Comment se présentent tes cours cette année ?

Nous avons peu de cours, 20 heures par semaines en moyenne. Il faut savoir que ce sont les premières années les plus dures, le DESS étant beaucoup moins lourd en travail personnel. Nous avons seulement le rapport de fin de stage qui est assez conséquent.
Les matières que nous travaillons principalement en DESS sont les statistiques, la recherche opérationnelle, l'informatique, l'actuariat (modèle de statistique appliqué à l'assurance), et les finances (modèles de statistique appliqués aux banques).

Comment sont répartis les stages au cours de la formation ?

Nous avons un stage de trois mois à la fin de la maîtrise et un de quatre mois en fin d'année de DESS.

En quoi consiste ton stage ?

Je crée des modèles de statistique d'une campagne de redressement des affaires déficitaires.

En quoi ton stage a-t-il été bénéfique ?

Ce stage m'a permis de mieux connaître le monde de l'assurance, on travaille vraiment par équipe, c'est intéressant.

Est-ce qu'il a changé ta vision de la profession ?

Non pas vraiment, c'est juste la mise en pratique de tout ce que l'on a pu apprendre ces dernières années.

Quels sont les avantages et les inconvénients que tu retiendrais de ce stage ?

Mon stage est rémunéré, c'est assez important, surtout lorsqu'il se déroule sur Paris où la vie est si chère. On ne m'a pas mis de pression quant à ma rentabilité, j'ai tout de suite pu jouir d'une certaine liberté ; le travail de statisticien est varié, c'est intéressant…
Cependant, je peux regretter d'être confiné à un seul secteur, je ne travaille que sur les statistiques.

D'après toi quelles sont les qualités nécessaires pour travailler dans l'assurance ?

Il faut de la rigueur, mais je pense que tous les secteurs d'activité en requièrent. Il faut être consciencieux et discret car on touche à des domaines d'activités sensibles.

Que conseillerais-tu aux jeunes désireux d'emprunter cette voix ?

Il est bien de faire un stage en PME et un autre dans une grosse société. Les postes à pourvoir sont en effet sensiblement différents suivant la taille de l'entreprise.

Quelles sont tes perspectives ?

Travailler dans les assurances, être statisticien.
C.S.

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation