Vous recherchez...

Dossier : Tour d’horizon des métiers insolites

Tour d’horizon des métiers insolites
En cette période de vacances, de chaleur accablante et de barbecues entre amis, L4M vous propose d’aller faire un tour dans un domaine de l’emploi plutôt original : les métiers les plus insolites. En effet, il n’y a pas que les médecins, les avocats ou les commerciaux dans la vie et il existe beaucoup de métiers dont on ne devinerait jamais l’existence mais qui sont pourtant réels. De quoi vous donner de nouvelles idées de carrière peut-être ? Ou en tout cas vous faire passer un bon moment.

Il y a peu de temps, nous vous parlions des métiers proches des animaux mais ne nous ne vous avions pas parlé du métier de fendeur de porcs, de sexeur de poussins ou de comportementaliste canin. Ce dernier est chargé de rétablir la connexion entre chiens et humains lorsque le dialogue ne passe plus. Ce travail consiste donc à étudier le comportement d’un animal afin de le réconcilier avec son maître en trouvant ce qui ne va pas : un poste entre le dresseur et le médiateur. Accessible à tous, il vous faudra quand même de solides connaissances animalières pour pouvoir prétendre sérieusement offrir ce genre de services. Le sexeur de poussins est encore plus particulier car il est en charge de trouver le sexe de chaque volaille après leur naissance et de deviner quel poussin pourra devenir une bonne pondeuse. Autant dire que les places sont rares auprès des agriculteurs, bien plus que ceux des fendeurs de porcs qui travaillent à la chaîne. Pour postuler à cette tâche assez originale, il vous faudra cependant maîtriser le français et avoir des connaissances des normes HACCP pour découper les jambons !

Vous avez aimé les métiers qui demandent du sang-froid mais ils sont trop risqués pour vous ? Vous pouvez songer à devenir un agent secret en herbe à travers la fonction de client mystère. Personne ne doit savoir ce que vous faites. Le client mystère est chargé de tester la qualité d’un restaurant, d’un hôtel ou tout autre service comme s’il était un client lambda afin d’en faire un rapport pour un employeur. Pour exercer un tel métier, il vous faudra être discret mais aussi avoir l’esprit critique, de bons talents rédactionnels pour synthétiser vos tests et les places sont rares. Cependant, il n’est pas impossible de trouver des agences demandant des clients mystères. A vous d’ouvrir l’œil sur les petites annonces.

Si vous êtes très créatif et à l’aise avec les mots, les définitions, songez à la carrière de « verbicruciste » ou créateur de mots-croisés, si vous préférez. Cependant, la concurrence est rude et vous devrez faire preuve d’un immense talent et de beaucoup d’imagination si vous souhaitez avoir un poste dans un journal ou autres. C’est cependant une façon comme une autre d’entrer dans la rédaction et si le métier n’en est pas moins insolite, il existe bel et bien. Dans le même genre, vous avez également le créateur de blagues Carambar, société qui ferait vraiment appel à une agence pour créer ces petits jeux de mots ! Le graveur de timbres pour la Poste demande tout autant de talents. Ils ne sont qu’une petite douzaine en France à exercer ce métier bien particulier et il n’y a malheureusement pas, pour l’instant en tout cas, de formation pour y accéder. Comme pour le verbicruciste, le mieux est encore de vous démarquer des autres si vous vous sentez l’âme de créer des timbres.

Si vous aimez les expériences scientifiques mais que vous n’avez pas les formations adaptées pour des postes de chercheur, vous pouvez devenir cobaye professionnel. Il vous faudra cependant avoir les reins solides pour exercer ce métier car vous testerez des produits sortis tout droit de laboratoires et autres entreprises pharmaceutiques, testés d’abord sur des animaux. La « profession » est cependant limitée à trois traitements par an, chacun limité à 4 500 euros donc peu de chances d’en faire une vraie voie professionnelle mais le fait se devait d’être relevé.

Enfin, si vous êtes un fin gourmet, sachez que vous pouvez essayer de devenir goûteur d’eau auprès des grandes marques. Votre mission sera d’analyser les qualités gustatives, olfactives et visuelles des eaux avant leur mise en vente ou leur distribution en robinet. Pas besoin de formation pour cela mais vous allez devoir prouver que votre langue est des plus aiguisées.

Ces propositions d’emploi sont bien entendu à prendre à la légère mais toutes permettent cependant à des hommes et des femmes de vivre avec de vrais revenus. Ce ne sont pas les seuls d’ailleurs et la liste est encore longue si l’on prend en compte les veilleurs de centrale nucléaire, les inséminateurs ou les créateurs de recettes de cuisine. Si la plupart sont toutefois méconnus, on comprendra vite pourquoi mais cela reste des pistes intéressantes pour ne pas dire désopilantes pour celles et ceux qui se verraient bien faire une carrière dans l’insolite !