Vous recherchez...

Interview : Stagiaire BAFA

Stagiaire BAFA

Benoît Gestac (18 ans)

Quelle partie du BAFA passes-tu actuellement ?

Je passe le stage de Base, c'est la première partie à obtenir pour pouvoir continuer la formation. Après ça, on doit réaliser un stage pratique, dans une colonie ou un centre de loisir. Enfin, le BAFA s'achève, avec un stage de perfectionnement, que l'on choisit parmi plusieurs spécialités (ski, jeux d'extérieur, camping…). Personnellement, je pense faire le perfectionnement ski, pour pouvoir animer des colonies de sports d'hiver…

Qu'apprends-tu pendant le stage de Base ?

On apprend des méthodes de pédagogie, à réagir selon différentes mises en situation. On apprend aussi à mettre au point des jeux et des animations, de leur création à leur déroulement. On a aussi des petits cours pour connaître les règles et les normes de sécurité et on nous inculque des notions de premiers secours.

Pourquoi as-tu voulu suivre cette formation ?

Pour dire la vérité, j'avais besoin de gagner de l'argent pour me payer mes vacances. L'animation est quelque chose d'assez simple et je prends ça comme un amusement. Quand tu pars en colonie et que tu fais des activités « fun », c'est presque des vacances. Même si tu as des responsabilités et que tu dois être en permanence vigilant, l'animation reste un bon moyen de gagner des sous en s'amusant.

As-tu déjà eu une véritable expérience d'animateur ?

Une seule, l'année passée, en juillet 2003. J'ai été aide animateur dans un Centre de Loisir Sans Hébergement. Je m'occupais d'enfants entre 8 et 12 ans et avec eux, je suis parti en mini camp pendant 4 jours. C'est aussi ce qui m'a donné envie de passer mon BAFA.

Qu'as-tu retiré de cette expérience ?

C'était formidable, j'ai adoré m'occuper de ces enfants. Je ne dirais pas que j'ai découvert ma vocation, mais c'est un domaine d'activité qui me plaît beaucoup.
Sinon, aujourd'hui que je passe mon « Base », je m'aperçois que ce qu'on nous apprend est un peu différent de la pratique. Grâce à mon expérience de l'an passé, je peux relativiser la théorie. Tous les enfants sont différents et on ne peut donc pas faire de généralisation.

Peux-tu nous dire les qualités qu'il faut pour être animateur ?

Il y en a beaucoup et je ne me vanterais pas de les avoir toutes… Selon moi et d'après ce que j'ai vécu, il faut être dynamique, motivé et motivant, patient, pédagogue, avoir le sens du contact et de l'écoute. Mais aussi être résistant physiquement et avoir des ressources en toutes circonstances.

Et quels conseils donnerais-tu à un jeune qui envisage de passer son BAFA ?

Passe ton Bac d'abord !! Non, je plaisante, on peut passer le BAFA dès 17 ans, alors, autant en profiter, ça fait au moins un diplôme. Mais pour ça, il faut vraiment aimer les enfants. C'est mon seul conseil.

Comment envisages-tu ton avenir dans l'animation ?

Je te l'ai dis, je ne me vois pas en faire mon métier. Si je veux le BAFA, c'est surtout pour me faire un peu d'argent de poche. Mais, peut-être qu'un jour je passerai le BAFD (Brevet d'aptitude à la fonction de directeur. Là, les perspectives de carrière sont un peu plus intéressantes, tu as plus de responsabilités et tu es mieux payé.

Justement, pour terminer, peux-tu nous glisser un mot sur les salaires ?

Tout dépend des structures ou des villes pour lesquelles tu travailles. Certaines payent mieux que d'autres, mais en général, il ne faut pas s'attendre à gagner des fortunes. Il faut savoir aussi que pour une colonie, tu es souvent moins bien rémunéré que pour un centre aéré.
P.E.M.

Voir aussi

Offres de formation

Offres de stage