EURADIFSQUARE HABITAT NORD DE FRANCEPARTENORD HABITATTHIRIEZ LITERIECERFRANCE Nord - Pas de Calais

Vous recherchez...

Interview : Game Master / Maître du jeu

Game Master / Maître du jeu

Le développement des Escape Game (Jeux d’Évasion pour les Frenchies) dans de nombreuses villes de France vont permettre à bon nombre d’étudiants, de financer leurs études, tout en travaillant dans un milieu très original. C’est le cas de Marie, que nous avons rencontrée au cœur de John Doe, à Lille. 

Comment se retrouve-t-on à exercer la fonction de Game Master dans un Escape Game ?

Pour financer mes études de droit, j’ai simplement recherché un job sur Internet. Je suis tombée sur une offre pour devenir Game Master. Il fallait être à l’aise à l’oral, idéalement avoir fait du théâtre. J’ai postulé et j’ai été appelée pour réaliser un entretien collectif. Pour voir un peu ce que ça donne, on nous demande de réaliser un brief de mission aux autres candidats. Puis, j’ai passé un second entretien, au cours duquel toutes les personnes retenues se sont retrouvées au sein d’une salle de l’Escape Game. Bien entendu, le but était d’en sortir !

Quelles sont vos missions au quotidien ?

La première et la principale mission, c’est la gestion des parties. C’est-à-dire que l’on accueille les clients, on leur fait également le brief de la mission. C’est la partie la plus théâtrale : il faut se mettre dans la peau d’un agent secret pour les immerger dans l’univers de la mission, leur donner les règles du jeu, ce qu’ils peuvent et ne peuvent pas faire. Une fois que le jeu est lancé, on se dirige dans un bureau où l’on voit et on entend tout ce qu’il se passe dans la salle de jeu. On peut ainsi suivre la progression des joueurs et leur donner un petit coup de pouce s’ils bloquent sur une énigme. Le Game Master est également en charge des petites réparations, si un objet ne fonctionne plus ou s’il est cassé, il faut trouver rapidement à le remplacer pour la partie suivante.

Quelles sont les qualités indispensables pour être Game Master ?

Il faut être dynamique, toujours savoir rebondir quels que soient les événements, savoir s’adapter à tous les imprévus… Être débrouillard en somme. Et puis être solidaire. Entre Game Masters, on se serre les coudes en cas de problème, ou de gestion du temps. Il faut aussi être polyvalent, manuel et à l’aise avec ce côté théâtral nécessaire à la bonne immersion des joueurs.

Selon vous, quels sont les vrais « plus » de ce métier ?

Sans hésiter, l’ambiance. Avec les Game Masters, on est comme une petite famille. Très rapidement, on se rend des services, il y a une très bonne cohésion d’équipe. Et puis on a la chance d’avoir la confiance de la direction, pour prendre des initiatives. Être Game Master c’est aussi évoluer dans un contexte ludique et original, faire passer du bon temps au client, ce qui est très appréciable. Enfin, la flexibilité. On a la chance d’avoir des managers compréhensifs et nos études passent toujours en premier !

Une petite anecdote pour terminer ?

Oui ! Lors d’une partie, nous avons indiqué que la peluche trouvée par les joueurs n’était pas « anodine ». Réponse : « Ah ?! Elle est à qui alors ? ». Difficile de ne pas éclater de rire… Quand on est sous pression, on a tendance à oublier certaines choses qui nous paraissent élémentaires. Cela donne parfois des réponses très drôles ! On pense à en rire avec les joueurs lors du débrief, à leur sortie du jeu. Cela fait partie de l’expérience de l’Escape Game !