Vous recherchez...

Interview : Directeur de CLSH (diplômé BAFD)

Directeur de CLSH (diplômé BAFD)

Sylvain Lacour (33 ans)

Comment avez-vous fait pour devenir directeur de CLSH et de colonies ?

J'ai d'abord passé mon BAFA (Brevet d'Aptitude à la Fonction d'Animateur) et ensuite, mon BAFD (Brevet d'Aptitude à la Fonction de Directeur). En fait, j'avais juste un Bac et je voulais travailler dans l'animation. Mais être animateur, c'est bien un moment… je suis donc devenu directeur.

Pourquoi dites-vous qu'être animateur c'est bien un moment ?

Je voulais avoir de plus grosses responsabilités, faire un travail différent et toucher un peu à tout, toujours en restant dans ce domaine de l'animation. Quand tu es directeur, tu gères tout depuis le dessus, je préfère ce type de travail.

Quelles sont vos expériences d'animation ?

Avant d'être directeur, j'ai fait dix ans d'animation, dans toutes les structures possibles. J'ai fait des centres aérés, des colos, de l'aide aux devoirs… En janvier 2003, j'ai passé mon BAFD, et pendant l'été, j'ai été directeur d'un CLSH dans un petit village à côté de Douai.
Cette année, je pars pour une colonie, au mois d'août. On emmène des jeunes en Isère, pour faire du rafting, de l'escalade et d'autres activités du même genre.

En quoi consistent les fonctions de directeur ?

Elles sont nombreuses. On est chargé de toute la logistique, de la location du matériel, quand il y en a, de réserver les plages horaires pour les activités et de gérer l'organisation des emplois du temps. Mais ce n'est pas tout, car on doit aussi tenir le budget, faire les comptes et faire les courses si on s'occupe d'une colo. Enfin, en tant que directeur, on est le lien entre les animateurs et on règle les conflits internes et tous les petits ou gros problèmes du quotidien.

Voyez-vous des avantages ou/et des inconvénients à votre métier ?

Ce qui est bien, quand on est directeur, c'est qu'on a un œil sur tout, on sait tout ce qui se passe dans la structure. Mais bon, ça peut vite devenir un problème, car parfois, on vient te voir pour tout et n'importe quoi… En revanche, tu n'as jamais les mêmes choses à faire, tu bouges tout le temps et tu restes quand même en contact avec les enfants.

Quelles qualités faut-il pour diriger un CLSH ou une colonie ?

De l'organisation, de la rigueur, de la méthode. Aimer le contact avec les autres. Avoir un peu un esprit de meneur. Etre attentif à tout et à tous. Et enfin, être prévoyant pour éviter les mauvaises surprises.

Si vous deviez conseiller un animateur qui voudrait devenir directeur, que lui diriez-vous ?

Le seul vrai conseil que je pourrais donner serait de faire le plus possible d'animation en essayant, au maximum de diversifier les expériences. Faire plusieurs catégories d'âge et de public. Cela permet de savoir ce à quoi on peut être. Une fois directeur, on est alors apte à anticiper les problèmes et à proposer des solutions adaptées lorsqu'ils surviennent.

Quelles sont vos perspectives professionnelles en tant que directeur ?

Je souhaite continuer dans cette voie. Faire le plus de postes possibles en tant que directeur, en CLSH, en colos, etc. Et, pourquoi pas, un jour, essayer de diriger complètement une structure… Mais la seule chose dont je suis sûr, c'est que je veux vivre de ce travail.
P.E.M.

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation