Interview : Mélanie, étudiante en chirurgie dentaire

Mélanie, étudiante en chirurgie dentaire

Mélanie, pourquoi avoir choisi cette orientation ?

J’ai depuis toujours voulu faire un métier dans le milieu de la santé. Quand je suis entrée en PACES (Première Année Commune aux Études de Santé), j’avais en tête de vouloir faire médecine. Après deux ans, j’ai obtenu le concours… Je n’avais pas validé médecine, mais je pouvais bifurquer en filière dentaire. J’ai choisi de le faire et aujourd’hui, je ne me verrai pas dans une autre branche !

 

 

Quelles sont selon toi, les étapes les plus difficiles pour y arriver ?

La PACES. Ça reste un concours où l’on est plus de 3 000 en compétition. C'est difficile à gérer. Je ne l'ai pas eu du premier coup, je l'ai donc passée en deux ans. C'est long deux ans pour pouvoir commencer ses études ! Si je ne l'avais pas eu, finalement, je ne sais pas du tout vers quoi je me serai tournée. 

 

Comment s'organisent les études pour être chirurgien dentiste ?

Alors tout d’abord, on passe par la PACES ou première année de médecine qui est commune à différentes filières : médecine, dentaire, pharmacie, sage-femme et kiné.

Après ça, on arrive en 2e année de dentaire. On a des cours et des Travaux Pratiques. 

La 3e année s'organise de la même manière et la partie cours est un peu plus dense.

En 4e année on a TP + cours + clinique à l'hôpital. C’est le moment où on prend en charge des patients pour la première fois. 

En 5e année, on a cours et clinique. À la fin de cette 5e année on obtient un diplôme qui nous permet de faire nos premiers remplacements en cabinet.

En 6e année on a très peu de cours. On encadre les  4e et 5e année en clinique, on continue à avoir un suivi de patient. La 6e année c'est également le début du travail sur la thèse pour devenir docteur en chirurgie en dentaire. 

 

Quels sont les aspects que tu préfères dans ce métier ?

Le relationnel avec les patients. Pouvoir rendre service. Leur rendre un joli sourire, ou juste des dents pour manger ! C'est un très beau métier. La plupart des gens trouvent ça « dégoûtant » de travailler dans la bouche des gens. Alors effectivement, parfois il y a beaucoup de travail. Mais justement, nous sommes là pour améliorer la situation !

 

Une fois le diplôme en poche, comment vois-tu la suite des événements ?

Je vais commencer par faire des remplacements ou travailler dans des cabinets avec d'autres dentistes. Et j'espère dans quelques années pouvoir m'installer, mais pas seule !  

Offres d'emploi