SQUARE HABITAT NORD DE FRANCECERFRANCE Nord - Pas de CalaisTHIRIEZ LITERIEEURADIFPARTENORD HABITAT

Vous recherchez...

Interview : Secrétaire de rédaction

Secrétaire de rédaction

Secrétaire de rédaction pour Bayard Service depuis 2006, Franck LELOIR a débuté sa carrière en tant que dessinateur-maquettiste… il y a plus de trente ans. Avant d’entamer une carrière de journaliste en 2002. Du dessin à l’accompagnement de rédacteurs, il nous raconte son parcours et son métier.

En quoi consiste le métier de secrétaire de rédaction ?

À mon poste actuel c’est un peu particulier, car on s’occupe essentiellement de la presse paroissiale. On travaille avec des équipes de rédacteurs bénévoles pour les journaux paroissiaux. Mon rôle est d’accompagner ces équipes, avec une formation en écriture et en photographie. Je récupère ensuite leurs textes et intervient principalement sur la titraille (titre, chapô, sous-titre) et sur la mise en page. C’est donc avant tout un accompagnement rédactionnel ! Ensuite, j’envoie chez l’imprimeur.

Quels sont les logiciels que vous utilisez le plus ?

InDesign et Photoshop.

Quels sont les aspects que vous aimez particulièrement dans cette profession ?

Le contact. Écouter, mais aussi transmettre. L’écriture, et la lecture bien sûr. C’est un métier d’images aussi : illustrations, photos, maquettes… C’est un métier très graphique.

Votre parcours vous a-t-il directement mené au secrétariat de rédaction ?

Non ! J’ai d’abord été dessinateur-maquettiste. Puis j’ai entrepris une formation pour être concepteur-rédacteur. Mais j’ai vite saturé… J’ai eu ensuite une opportunité chez Vendredi Hebdo, à Roubaix. J’y étais journaliste pendant la durée de vie de l’hebdomadaire : dix-huit mois ! Ensuite, j’ai beaucoup fait de piges, donné des cours… Et c’est en 2006 que je suis arrivé chez Bayard Service, filiale du groupe Bayard presse.

Diriez-vous que c’est un métier difficile d’accès ?

Non, pas forcément. La preuve, je n’ai pas de diplôme de journaliste ! Cependant, la Presse traverse une crise grave depuis plus de 10 ans. Ce n’est pas un poste difficile d’accès, c’est surtout que l’économie ne permet pas l’essor de ce type de poste… D’ailleurs, parmi les journalistes, 80 % sont des autodidactes…

Selon-vous, quelles sont les principales qualités d’un bon secrétaire de rédaction ?

Une bonne orthographe, cela va sans dire ! Mais aussi une bonne maîtrise du français, être organisé, savoir gérer les logiciels de mise en page et être curieux, ouvert d’esprit.

Quels conseils donneriez-vous à une personne souhaitant s’orienter sur ce métier ?

Pourquoi ne pas tenter une école de journalisme ? Il faut surtout se préparer à plusieurs années d’instabilité, à faire des piges… Le CDI pouvant s’apparenter à une quête du Graal… Mais la Région renferme une grande industrie graphique, on est plutôt bon en édition : il y a des moyens de rebondir !

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation

Offres de stage