Vous recherchez...

Interview : Etudiante en communication

Etudiante en communication

Manon (23 ans)

Etudiante en communication

Parcours

J'ai passé un Bac STG (Sciences et technologies de la gestion) option marketing. Je voulais me diriger vers les secteurs de la publicité et de la communication, donc j'ai postulé à l'ISTC (Institut des Stratégies et Techniques de Communication), à Lille. Une fois la licence de communication en poche, j'ai choisi de poursuivre mes études, pour avoir plus de chance d'être embauchée une fois sur le marché du travail. Je suis donc actuellement en master en communication, toujours à l'ISTC.

Comment s'est passé ton recrutement à l'ISTC ?

Après avoir été présélectionnée sur dossier, j'ai été convoquée pour passer un entretien avec le directeur de l'école. Il m'a posé des questions sur mes hobbies, ma ville d'origine, mon envie de travailler dans la communication, mes atouts pour assurer cette licence… Après cet entretien, j'ai reçu un appel. J'étais prise !

Avez-vous eu l'occasion de réaliser des stages ? Si oui, que vous ont-ils apporté ?

J'en ai réalisé cinq : en radio, au conseil général, à la Poste, dans une agence de communication à Paris et dans une association écologique. Les stages permettent d'être dans le concret, donc non seulement on a un aperçu de la vie professionnelle mais on gagne aussi en maturité. C'est également l'occasion de découvrir différents secteurs et de peaufiner son projet professionnel.

En parlant de projet professionnel, quel est le vôtre ?

Devenir chef de projet, si possible dans une structure en accord avec mes convictions. J'ai toujours été sensible aux problématiques écologiques, donc si je pouvais travailler dans ce domaine, en France ou à l'international, ça serait l'idéal.

Quelles sont les qualités nécessaires pour réussir dans la communication ?

Il faut être ouvert d'esprit, polyvalent et surtout organisé.

Quels sont les avantages et les inconvénients propres à ce secteur ?

Pour les inconvénients, je dirais la pression, il faut savoir gérer son stress quand les délais à respecter sont serrés. Mais la communication offre beaucoup d'opportunités de métiers et de secteurs : on peut travailler à peu près partout ! Et puis, en plus de voir du monde, le métier n'est pas routinier.

Dernière question : pourquoi avoir choisi la communication ?

Au début, comme beaucoup, j'étais attirée par le côté paillette de l'événementiel. Et puis au fur et à mesure des études on découvre toute la palette de métiers (chargé de communication, attaché de presse, journaliste d'entreprise, concepteur-rédacteur…), et celui qui nous correspond le mieux !
FR02/09/2011

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation

Offres de stage