Vous recherchez...

Interview : Etudiante en Arts Plastiques

Etudiante en Arts Plastiques

Emilie Debonté (19 ans)

Quel cursus as-tu suivi jusqu'à présent et comment envisages-tu la suite ?

J'ai obtenu un Bac artistique mention bien, l'an passé (2003-2004) et je me suis directement inscrite à la fac. Ce que je souhaiterais, ce serait de pouvoir enchaîner par une formation plus orientée « graphique », à Saint-Luc, à Tournai. Ou pourquoi pas, si mon dossier et mes compétences me le permettent, intégrer l'école des Beaux Arts. Mais bon, je n'en suis pas là et je vais déjà m'investir à fond dans la licence, pour pouvoir faire ce que je veux ensuite.

Pourquoi ce choix d'un parcours artistique ?

En fait, je n'ai jamais envisagé de me lancer dans autre chose que le dessin et l'art en général… Depuis que j'ai huit ans, c'est vraiment mon unique passion. J'adore passer mes journées libres à flâner dans les musées, dans les expositions de peinture. Ce que j'aime dans l'art, c'est qu'en observant un tableau ou une sculpture, on peut se rendre compte de la façon de penser de l'artiste, de la manière dont il analyse la société dans laquelle il vit.

Quels types d'expériences as-tu dans le domaine artistique ?

Ca dépend de ce que vous entendez par expériences… Après tout, je n'ai que dix-neuf ans et avec mon niveau d'études, je ne peux pas trouver de boulot dans le domaine que j'affectionne.
Mais, je sais que cette situation est temporaire et en attendant que cela change, je me conçois un book dans lequel je rassemble mes photos, des reproductions de tableaux que je réalise, mes dessins… On ne sait jamais, cela me servira certainement un jour.

Et à quelle carrière te destines-tu ?

Si je souhaite intégrer les Beaux Arts, c'est parce que j'aimerais devenir restauratrice d'œuvres d'arts. Mais je sais très bien que le parcours à suivre pour y parvenir est dur. Il n'y a que peu d'élus pour cette profession. Seuls les meilleurs sont pris et ce n'est pas qu'une question de travail. En effet, je pense que pour avoir accès à ce métier, il faut avoir un réel don artistique.

Et à part ce don artistique, quelles autres qualités sont nécessaires dans cette profession, selon toi ?

Elles sont assez nombreuses… Dans le désordre, je dirais, l'habileté manuelle, la minutie, la patience, la précision, le soin et le calme. Il ne faut pas non plus oublier, de bonnes connaissances dans les domaines historique, artistique et culturel. Je pense que ça aussi, c'est très important pour être capable de restaurer un tableau en gardant le même état d'esprit que celui qu'avait l'artiste quand il l'a réalisé.

Pour terminer, peux-tu nous dire où tu te vois d'ici une dizaine d'années… ?

Comme ça, je dirais… Dans dix ans, je travaillerais pour le musée du Louvres et d'autres grands musées nationaux et je serais ce que je vous ai dit que je voulais être : restauratrice d'œuvres d'arts. Je sais, ça peut paraître ambitieux, mais il faut se fixer des objectifs dans la vie !
P.E.M.

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation