Vous recherchez...

Interview : Photographe

Photographe

Jérémy Lempin (21 ans)

Pouvez-vous me retracer votre parcours étudiant ?

J'ai débuté par un CAP photographie au lycée professionnel Vauban de Cambrai. Puis je suis parti à Orthez pour passer mon Bac professionnel des Métiers de l'Art, option photographie. Pendant quatre ans j'ai eu une formation complète encadrée par des professionnels du milieu. J'ai alterné les stages pratiques pour avoir de l'expérience sur le terrain, et les cours théoriques. Ma formation m'a beaucoup appris car elle regroupait des cours magistraux de photographie, d'architecture et une dizaine d'heures en atelier chaque semaine qui m'a fait découvrir les différentes techniques utilisées par les labos couleurs, noir et blanc…

Quels stages avez-vous effectué ? Et que vous ont-ils apporté ?

Durant mes deux années de CAP, j'ai effectué un stage à la Voix du Nord de Lens, et un second au magasin Fox de la Bassée. C'était pour moi l'opportunité de découvrir le métier sur le terrain, et de pouvoir exercer mon activité dans deux environnements différents. Ces stages ont été vraiment très enrichissants car j'ai appris à maîtriser les techniques de prises de vue, l'encadrement et les techniques de la photo numérique. C'était également, par la réalisation de reportages, le moyen de m'insérer dans le milieu.
Mais c'est vraiment au cours de mes deux ans en Bac professionnel que j'ai acquis mes compétences et enrichis mon expérience. J'ai réalisé un stage en Espagne, à Valence au sein d'un studio de pub. En tant qu'assistant photographe, j'étais chargé de faire des photos de mode, à destination du magazine Marie Claire. Concrètement, j'ai appris à manipuler du matériel haut de gamme, à maîtriser les techniques d'éclairage concernant la prise de vue et à m'organiser lors de déplacements. Fort de mon expérience, je suis retourné à la Voix du Nord car mon premier contact du milieu journalistique m'avait fortement séduit. Sur place, j'assurais de nombreux reportages pour le Racing Club de Lens, et les industries régionales. C'est un univers qui me passionne car je dois toujours être sur le qui-vive pour mener à bien mon rôle de « paparazzi ».

Quels intérêts retirez-vous de vos expériences ?

Ces stages m'ont aidé à vite me former sur le terrain et m'ont permis de découvrir divers environnements tous très différents les uns des autres. Mais ils m'ont aussi enrichi humainement. En effet, j'ai vite pris de l'autonomie ce qui m'a permis de m'insérer plus facilement et de créer rapidement des contacts. C'est un milieu où il faut foncer et savoir bouger pour se faire une place.

Pourquoi avez-vous choisi cette orientation professionnelle ?

Car j'ai toujours été passionné par la photo. Pour moi, c'est le seul moyen de garder une trace du passé et je pense que la « force de l'image » est telle qu'elle reflète parfaitement une vérité ponctuelle.

Quel a été votre premier emploi ?

A la fin de mes études, j'ai eu l'opportunité de travailler durant trois mois au sein de la société Héli-Photo à Biarritz. J'étais chargé de prendre des vues aériennes d'entreprises et de vignobles de la région. L'environnement m'a plu car j'étais sans cesse en déplacements, mais la saisonnalité de l'emploi ne me permettait pas une stabilité professionnelle.

Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir photographe ?

Il faut « avoir l'œil » du photographe, de l'instinct et une certaine sensibilité pour percevoir et obtenir « la » bonne photo. Il faut aussi savoir bouger, être à l'affût de chaque événement pour être là au bon moment.

Quelles sont vos perspectives d'avenir ?

J'aimerai trouver une place en tant que reporter photographe dans le milieu de la presse. J'envisage pourquoi pas une spécialisation en qualité de reporter de guerre car c'est un métier passionnant qui allie la mobilité et l'exercice de la profession.

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui aimerait suivre votre voie ?

Soyez têtu et obstiné car c'est une profession qui offre peu de débouchés !Il faut vraiment être un passionné pour ne pas se décourager. Je conseillerais également de miser sur la mobilité, d'avoir un œil objectif sur tout et d'être imaginatif, curieux et communicatif.
M.H.K.

Voir aussi

Offres d'emploi

  • PHOTOGRAPHE / Contrat de professionnalisation / 59200 Tourcoing

Offres de formation

  • PHOTOGRAPHE / Contrat de professionnalisation / 59200 Tourcoing