Vous recherchez...

Dossier : Travailler en franchise

Travailler en franchise
Fin 2008, on dénombrait près de 50 000 franchisés affiliés à 1 200 réseaux d'enseignes. Le nombre de candidats à ce système d'entrepreneuriat ne cesse d'augmenter. Cependant toutes les franchises se valent-elles ? Comment devient-on franchisé ?

Qu'est-ce que la franchise?

La franchise permet à bien des égard de s'appuyer sur un concept qui marche au niveau national ou international, tout en profitant d'une communication de grande échelle, et en bénéficiant des tarifs avantageux d'une centrale d'achat. Le concept comprend une enseigne ou une marque, un savoir-faire et une assistance technique et commerciale. La forme la plus fréquente est la franchise de distribution qui consiste à vendre une gamme de produits dans un magasin à l'enseigne du franchiseur.

Mais la franchise de services est également répandue, comme les salons de voiture, garage automobile, services à la personne etc. Enfin, la franchise industrielle, plus marginale, consiste pour le franchisé à fabriquer selon les directives du franchiseur des produits à l'enseigne de la franchise. Dans tous les cas, le système repose sur un réseau national ou international d'entrepreneurs indépendants, regroupés sous une enseigne commune.

Comment se lancer ?

L'étude de marché

Incontournable, l'étude de marché démontre si le projet est viable dans une zone choisie. Certains franchiseurs proposent d'ailleurs aux candidats de la réaliser pour eux. Il appartient alors au candidat de la contrôler et de la valider, sans y faire confiance aveuglément. Le franchiseur ne peut en effet pas maîtriser dans son étude de marché un élément capital : l'implication du candidat. L'enseigne peut cependant donner les chiffres d'affaires moyens et des seuils de rentabilité fiables.

La formation

Certaines formules d'association, comme la licence de marque, peuvent proposer des formations initiales très courtes, uniquement basées sur la connaissance du produit à commercialiser. Mais dans des secteurs plus techniques, il est impossible d'assimiler un savoir-faire en si peu de temps et donc d'être opérationnel le jour de l'ouverture. En moyenne, la formation initiale proposée par les 1 200 réseaux de franchise du territoire dure environ un mois.

Le contrat de franchise

Un document d'informations précontractuelles (DIP) doit être remis aux candidats avant toute signature de contrat. L'important est que le candidat prenne bien conscience de ces obligations réciproques.

Droit d'entrée et redevance

Le franchiseur doit pouvoir donner toutes les informations au franchisé, notamment sur le droit d'entrée et la redevance. Ce dernier doit pouvoir demander ce qu'ils recouvrent exactement (formation, communication, assistance au démarrage…). Tout est question d'équilibre, en fonction de la notoriété du réseau et des services proposés en contrepartie. L'absence de droit d'entrée est un gage de faiblesse de la part d'un franchiseur. Son montant doit permettre de continuer à développer le réseau. Il en va de même pour le montant des redevances, qu'elles soient d'enseigne ou de communication. Plus les redevances sont élevées, plus le concept doit être rentable pour le franchiseur comme pour le franchisé. L'importance de leur montant symbolise la multiplication des domaines dans lesquels le franchiseur apporte son assistance à un besoin du franchisé.



Si le sujet vous intéresse : www.toute-la-franchise.com