Vous recherchez...

Dossier : Recrutement et e-réputation, comment garder le contrôle ?

Recrutement et e-réputation, comment garder le contrôle ?

Recrutement et e-réputation, comment garder le contrôle ?

Votre e-réputation se bâtit sur l'ensemble des informations visibles à votre sujet sur la toile. Elle s'inscrit de plus en plus fréquemment dans le process de recrutement, d'ailleurs d'après les sondages près de la moitié des recruteurs se renseignent sur le candidat via le web. Mais malheureusement cette pratique peut jouer en sa défaveur. Photos compromettantes, propos déplacés ou vie privée trop visible, les recruteurs peuvent se laisser influencer par ces trouvailles. L4M vous apporte quelques conseils afin de mieux gérer votre image 2.0.

Faire un audit régulier

La première étape, si vous ne l'avez pas déjà fait par curiosité, est de se « googler » : découvrez les résultats qui apparaissent sur le célèbre moteur de recherche quand vous tapez votre nom. Vous verrez alors ce que pourrait trouver un potentiel employeur… Deux options : soit votre e-réputation se porte plutôt bien, soit elle vous cache de mauvaises surprises. Les commentaires équivoques postés sur les profils des copains, le blog que vous teniez adolescent, une photo de vous en grande forme lors d'une soirée bien arrosée… Réseaux sociaux, blogs, forums, faites le tour des pages où votre nom semble apparaître et faites le ménage.

Que dit la loi ?

Le web peut avoir des avantages quand on recherche un emploi, mais cela peut être difficile de garder le contrôle sur les informations qui nous concernent. Sachez que selon la loi n°78-17 relative à l'informatique, aux fichiers, et aux libertés du 6 janvier 1978, vous êtes en droit de faire rectifier ou supprimer des données en rapport avec vous en contactant le webmaster du site en question. Sans nouvelles sous deux mois, vous pouvez déposer plainte sur Cnil.fr.

Séparer pro et perso

Règle d'or de l'e-réputation : ne pas mélanger votre vitrine professionnelle et vos profils personnels. D'un côté, attirez l'attention des recruteurs sur votre profil Viadeo ou LinkedIn où vous pourrez déposer votre CV en ligne, ou créez un blog sur votre activité. Mieux vaut se concentrer sur peu d'outils régulièrement entretenus plutôt que de s'éparpiller. Même principe pour les contacts : choisissez la qualité à la quantité en ciblant vos contacts. Montrez-vous actifs en allant à la rencontre des employeurs et en participant à des groupes de discussion sur le secteur qui vous intéresse. De l'autre, paramétrez avec soin vos informations personnelles, quitte à utiliser un pseudo sur les réseaux comme Twitter et Facebook .

Soigner le fond et la forme

Comme toutes les candidatures, un profil professionnel nécessite réflexion. Prêtez une attention particulière à l'orthographe et à la cohérence de vos propos. N'oubliez pas de mettre en valeur des mots-clés, qui peuvent permettre aux recruteurs de tomber sur vous. Pour la forme, utilisez une photo de profil sobre et de bonne qualité, pas celle de vous sur la plage ou à la terrasse d'un bar.

Même si vous êtes déjà en poste, méfiez-vous des dommages que peuvent causer vos faits et gestes sur les réseaux sociaux. Les exemples d'employés remerciés après avoir dénigré leur hiérarchie sur Facebook ou Twitter ne sont pas rares. Raison de plus pour être sur ses gardes et privilégier les conversations privées ou en personne, ça marche aussi, et c'est plus sûr !