Vous recherchez...

Dossier : Les tests de recrutement

Les tests de recrutement

Une multitude d'outils pour s'assurer de vos compétences

Souvent décriés et d'une utilisation limitée

Différemment appréciée et souvent sujette à polémique, l'utilisation des tests de recrutement tend à se raréfier. Certains abus quant à leur emploi ont d'ailleurs été dénoncés à diverses reprises, le candidat les considérant parfois comme trop nébuleux pour justifier d'une embauche ou d'un refus, en particulier dans le cas des tests de personnalité. A ce titre, la question peut se poser de savoir en quoi et dans quelle mesure ces examens peuvent remettre en cause un diplôme et une expérience. Ces tests restent néanmoins pratiqués dans les secteurs d'activités nécessitant des connaissances et des compétences particulières.

Notons toutefois que l'entretien d'embauche garde toujours une importance fondamentale, le test ne visant, en général, qu'à présélectionner un certain nombre de candidats. L'embauche se déroule ainsi en trois étapes distinctes : l'examen de la lettre de motivation et du CV, le test de recrutement et l'entretien d'embauche.
Ces études servent à mettre en avant les capacités et qualités du candidat en terme de logique, de mémoire, de connaissance, d'observation voire de quotient intellectuel. Il est ainsi possible d'en distinguer différentes catégories, comme le test de connaissance, d'aptitude, de personnalité, de raisonnement… Chacun est utilisé afin de mettre en valeur (ou prendre à défaut), et de manière prédéfinie, certaines capacités du candidat.
Il existe des milliers de tests différents par catégories, il est donc inutile de vouloir tous les préparer. A l'inverse il peut être nécessaire de trouver le maximum de tests différents (grâce aux sites Internet, à des livres spécialisés), pour minimiser l'effet de surprise et gagner du temps.


Exemple de test d'aptitude :

On présente au candidat une suite de 20 chiffres qu'il devra retenir puis retranscrire sur papier après une minute.


Exemple de test de connaissance :

On présente au candidat un mot orthographié de trois manières différentes, il devra trouver qu'elle est la bonne orthographe.


Exemple de test de personnalité :

Le plus célèbre est certainement le test de la tache d'encre.
On présente au candidat une tache d'encre, ce dernier devra la visualiser un instant et décrire ce qu'il y voit. On va ensuite caractériser la personnalité suivant l'orientation prise par la direction.


Exemple de test de raisonnement :

On présente une liste de nombre au candidat, qui doit trouver la suite logique.
Ex : 1.000 - 500 - 50 - 25 - 2,5 - ??


La plupart des demandeurs d'emploi ont un jour été confrontés à ce genre de questions. Il est donc conseillé, comme lors de l'entretien d'embauche, de savoir garder son sang-froid. La plupart du temps, le candidat est interrogé sur des notions qu'il est censé connaître, il n'y a donc pas vraiment d'effet de surprise. Seul le niveau de difficulté peut s'avérer différent, suivant le profil recherché et le niveau de compétence requis.

C.S.