Vous recherchez...

Dossier : Le Télétravail

Le Télétravail

Le Télétravail : pour travailler autrement

Un moyen pour concilier vie professionnelle et vie de famille

Etat des lieux

En France, le télétravail est encore mal connu et les entreprises restent frileuses face à ce nouveau mode d'activité. Il concerne seulement 7 % de la population française active salariée c'est-à-dire environ 1 550 000 personnes. Son évolution en France est lente mais régulière. Le télétravail concerne essentiellement les cadres qualifiés et les hommes y sont majoritaires (57 % des télétravailleurs). La France a encore de nombreux doutes sur cette manière de travailler pourtant déjà bien installée dans certains pays : aux Etats-Unis, on compte environ 3,4 millions de télétravailleurs à temps plein et 25 millions à temps partiel, tandis qu'au Japon on en dénombre 4,5 millions et plus de 2,2 millions en Allemagne.

Définition du télétravail

Le télétravail est la réalisation d'un ensemble de tâches pour le compte d'un employeur ou d'un client, effectué hors des locaux de l'entreprise ou du client, à l'aide d'outils informatiques et de communication. Il s'agit de fournir une prestation à un employeur ou à un client qui rémunère le télétravailleur.

Le télétravail s'exerce...
A domicile : grâce au développement des nouvelles technologies, il est possible de travailler chez soi. Les communications avec l'employeur et les clients sont facilitées et il est possible de suivre l'évolution d'une mission en direct. Le télétravailleur se déplace alors ponctuellement au sein de l'entreprise qui l'emploie et chez les clients. Il peut aussi travailler de manière alternée au domicile et dans les locaux de l'entreprise : c'est ce qu'on appelle le travail télépendulaire.
Pour une entreprise mais dans des locaux éloignés géographiquement : le télétravailleur travaille sur un site mais dépend d'un supérieur localisé sur un autre site. Cela permet d'éviter un changement de local inutile ou d'avoir des antennes dans plusieurs régions.
Dans des télécentres ou téléspaces : ceux sont des espaces où télétravailleurs et indépendants peuvent exercer leur activité dans un endroit aménagé à cet effet. Ces centres fournissent les locaux, les lignes téléphoniques, le matériel informatique et de communication ainsi qu'un accueil standard.
Le télétravail nomade : le salarié conserve son poste de travail physique au sein de l'entreprise mais ses déplacements répétés l'obligent à effectuer une partie de son travail à distance.

Le télétravail du côté des employeurs

Ce mode de fonctionnement fait souvent peur aux entreprises pour des raisons diverses. La première est sans nul doute le fait que les employeurs ont peur que leurs salariés en profitent pour travailler de façon moins productive. L'employeur ne peut pas surveiller le télétravailleur, il ne l'a pas sous les yeux et a donc l'impression que le travail effectué lui échappe. Sur le plan matériel, il peut paraître compliqué d'organiser ce type de fonctionnement : mettre en place un système d'échange d'informations régulier et un nouveau contrat de travail, rembourser les frais de fonctionnement, etc. Les entreprises ont peur du changement et de la nouveauté surtout en ce qui concerne leurs employés. Un problème de sécurité des données informatiques est aussi à envisager. Pour finir, dans le cas d'un accident de travail, il s'agira de prouver que la blessure est imputable à l'exercice de l'activité professionnelle.

Malgré tout, le télétravail apporte de nombreux avantages à l'entreprise. Il réduit ses coûts d'investissement dans les locaux car moins d'espace est nécessaire. Il diminue l'absentéisme : si le salarié doit garder un enfant malade, il n'a pas besoin de s'absenter et par conséquent il peut continuer à travailler, on observe donc une augmentation de la productivité hebdomadaire entre 10 et 20 %. On peut aussi remarquer que les problèmes tels que la météo, les grèves des transports ou un problème technique au sein de l'entreprise s'annulent grâce au télétravail. On observe également beaucoup moins de revendications sociales et de grèves au sein des télétravailleurs. Un salarié qui travaille dans de bonnes conditions travaille mieux et plus.

Quel changement pour les salariés ?

Le télétravail est un moyen efficace de concilier vie professionnelle et vie personnelle. Les personnes désirant être plus présentes pour leurs enfants ou se consacrer à leurs loisirs et à leur maison peuvent envisager cette solution. Ce mode de travail permet d'obtenir une meilleure qualité de vie. Le cadre est plus agréable et plus confortable, le travailleur se sent physiquement plus à l'aise. C'est aussi le moyen d'être autonome, de gérer son temps de travail soi-même et son emploi du temps quotidien. De plus, le télétravailleur gagne du temps en ne se déplaçant pas par les transports en commun.

C'est également une solution efficace pour les personnes handicapées afin d'accéder au marché de l'emploi. En utilisant les nouvelles technologies et en prenant les rendez-vous chez lui, le travailleur handicapé peut avoir une vie professionnelle riche sans se déplacer.

Comment devenir télétravailleur ?

Deux voies s'ouvrent à vous : négocier un nouveau statut avec votre employeur ou créer votre propre affaire. La première solution étant plutôt rare et très difficile à négocier, nous vous conseillons de monter une entreprise proposant des services ou des produits novateurs.

Choisir le produit ou les services : Vous devez savoir quel service ou quel produit vous proposerez à vos futurs clients. Choisissez une activité où vous possédez de bonnes compétences car vous devez être convaincant lorsque vous proposerez vos services. Votre offre doit être innovante et originale tout en vous apportant un certain plaisir car il est bien connu que l'on travaille mieux lorsqu'on aime ce que l'on fait. Les activités que l'on trouve le plus souvent en télétravail sont : la traduction, le marketing, la publicité, la communication, le graphisme, l'événementiel, le conseil, la vente, l'artisanat d'art, les produits rares ou originaux, etc. Bien choisir ce que l'on va vendre est essentiel car c'est ce qui déterminera le succès ou l'échec de l'entreprise.

Avoir du matériel : Il est indispensable de posséder un matériel performant. Un investissement initial est donc à envisager. Vous devrez posséder les outils suivants : un ordinateur, un téléphone fixe et/ou un portable, un fax, une imprimante scanner et Internet en haut débit. Même si le télétravail est un moyen d'être plus proche de sa famille, celle-ci ne doit pas interférer constamment dans votre travail. Il est donc vivement conseiller d'avoir une pièce dédiée à votre travail avec des rangements pour vos dossiers séparés des affaires familiales. Travailler chez soi implique de ne pas tout mélanger : si vous n'arrivez pas à gérer cet aspect, cela se ressentira dans la qualité de vos prestations. Vous devrez aussi vous fixer des plages horaires où vous ne serez pas dérangé par les membres de votre famille.

Choisir le statut de votre activité : Si vous êtes employé par une entreprise, pas de problème, vous avez le statut de salarié. Si vous êtes à votre compte, le statut adapté est celui d'entreprise individuelle. Vous n'avez pas besoin de capital et vous créez votre société chez vous.

Gérer l'aspect financier : Lorsque vous êtes salarié, les charges sociales sont payées par votre employeur. Si vous n'êtes pas salarié, vous devrez payer vous-même les charges sociales qui seront calculées automatiquement par les organismes collecteurs.Vous devrez également gérer votre trésorerie, c'est-à-dire veiller à avoir toujours de l'argent de côté. Vous devrez tenir un livre de comptes avec les recettes et les dépenses. Ce cahier permettra de déterminer le montant de vos charges sociales et de votre impôt sur le revenu. Vous devrez faire attention au règlement des factures, au paiement de vos créanciers et de vos charges diverses.

Prospecter : Afin de faire connaître vos services, il est nécessaire d'envisager une petite campagne de publicité. Tout d'abord, il peut être intéressant de créer une plaquette de présentation de votre entreprise, de ses services ou des produits qu'elle propose. Celle-ci doit être simple, originale et accrocheuse. Repérez les lieux qui rassemblent les personnes susceptibles d'être intéressées par vos services ou produits afin de la distribuer. Utilisez tous les médias possibles pour diffuser votre offre : prospection téléphonique, mailing, journaux gratuits et régionaux, site Internet et référencement sur les sites spécialisés, affichettes, tracts… Pensez aussi au bouche à oreille qui se révèle très efficace. Il est plus simple de fidéliser ses clients que d'en trouver de nouveaux, il est donc vital de produire un travail de qualité en respectant les délais, en proposant des produits ou services fiables et en respectant la confidentialité.