Vous recherchez...

Dossier : Les 10 erreurs à éviter lors d'un salon pour l'emploi

Les 10 erreurs à éviter lors d'un salon pour l'emploi

Les 10 erreurs à éviter lors d'un salon pour l'emploi

Lorsque vous déambulez dans les allées d'un salon pour l'emploi, votre CV à la main le regard à l'affût d'une entreprise, les recruteurs présents (qui ont eux aussi l'œil perçant) se font une idée de votre personne. Moins formel qu'un entretien d'embauche classique, le salon permet une rencontre directe avec les employeurs, un moment privilégié pour vous permettre d'avoir un véritable échange avec les recruteurs. Voici une liste non exhaustive de 10 erreurs à éviter le jour J.

Penser que l'habit ne fait pas le moine

Ne laissez pas une paire de baskets, un jean troué ou autre relique venue tout droit de votre adolescence jouer en votre défaveur. Préférez la sobriété, le côté passe partout de votre tenue pour cette première approche de l'entreprise. Le recruteur est un fin physionomiste qui, loin de vous juger sur votre seule apparence, va tout de même prendre en compte le soin que vous aurez mis à vous préparer pour venir sur le salon. Montrer que l'on a fait un effort dans sa tenue est important car cela rend compte du sérieux avec lequel on envisage sa recherche d'emploi. Donc ne laissez pas votre apparence jouer en votre défaveur. Rien ne vous oblige à porter le costume cravate mais montrer un minimum de soin dans son choix vestimentaire peut faire la différence.

Venir sans CV

Pas d'excuse d'imprimante cassée ou de problème avec votre PC. Avoir votre CV en plusieurs exemplaires sur le salon vous avantagera sans conteste. Cela permet au recruteur de constater le sérieux de votre recherche et de pouvoir se remémorer votre profil après votre rencontre sur le salon. Vous aurez ainsi beaucoup plus de chance d'être contacté.

Ne pas préparer ses CV dans l'optique des postes que l'on vise

Mettre un intitulé à son CV n'est pas une mauvaise idée, cela montre que l'on vise un poste précis pour chaque entreprise présente.
Allez donc jeter un petit coup d'œil sur le site du salon, vous pourrez ainsi connaître les postes à pourvoir et préparer au mieux vos CV.

Ne pas se mettre à la place du recruteur

C'est un homme ou une femme qui possède de fortes qualités d'analyse. Réfléchissez la veille au soir aux questions que vous poseriez à un candidat et essayez d'y trouver des réponses en mettant en avant la cohérence de votre expérience. Mettez en avant vos points forts, sans oublier vos points faibles, tout en faisant preuve de modestie.

Donner l'impression à la personne en face de vous que vous ne connaissez pas du tout son entreprise ni le secteur d'activité qu'elle représente

Connaître les exposants présents et pouvoir se préparer à les rencontrer, telle est l'ambition de L4M qui vous propose une visite sur le salon virtuel www.pass-emploi.fr . Un avantage pour préparer au mieux les rencontres avec les entreprises et s'informer sur elles. Des connaissances qui font toujours leur effet chez les recruteurs.

Ne pas oser demander plus de détails sur les modalités d'embauche

Le salon a l'avantage sur l'entretien individuel d'avoir un rapport plus direct avec les employeurs, profitez-en pour poser les questions qui vous tiennent à cœur. Loin de jouer en votre défaveur, le fait de montrer de la curiosité sur l'entreprise, ses modalités d'embauche, mais aussi sur les possibilités d'évolution, est souvent apprécié par les employeurs.

Ne pas avoir l'air agréable

C'est un conseil évident, à retenir également durant les entretiens d'embauche. La fatigue ou le stress ne doivent pas entamer votre humeur. Montrer que l'on garde le sourire malgré une attente parfois un peu longue, ne pas se fâcher à la moindre bousculade voilà aussi des choses qui n'échapperont pas au chargé de recrutement qui apprécie les capacités de gestion du stress.

Venir en groupe ou accompagné de toute sa famille

Souvent les proches sont de bonnes sources de motivation et permettent de se sentir plus confiants sur un salon. Cependant venir en bande peut paraître suspect pour des recruteurs.
Venir accompagné d'un(e) ami(e), de son compagnon qui recherche aussi un emploi n'est pas une mauvaise idée, mais une fois entré dans le salon, on se sépare : les employeurs préfèrent voir les candidats un par un pour pouvoir évaluer au mieux leurs compétences et leur personnalité.
A éviter impérativement : le conjoint(e) qui répond aux questions de l'employeur à votre place, vous devez respecter les codes de l'entretien individuel.

Venir à la fin du salon

Les recruteurs sont comme tout un chacun. Après avoir vue des centaines de CV, rencontré des centaines de personnes, ils peuvent relâcher un peu l'attention. Préférez le matin dès l'ouverture du salon ou encore après la pose de midi pour venir proposer votre candidature.

Dire que l'on est prêt à tout faire dans l'entreprise

Ne pensez pas que le fait de proposer vos services pour n'importe quelle mission va vous avantager. C'est une idée reçue qui ne sert pas toujours les candidats. Outre le fait que cela montre une certaine motivation, cela peut sous entendre que vous avez des compétences un peu en tout mais que vous n'avez pas de réelle spécificité. Préférez spécifier vos compétences réelles dans un domaine afin d'assurer au recruteur votre professionnalisme et votre rigueur dans ce domaine plutôt que des compétences un peu éparses.